'Bridget Jones Baby', troisième volet des aventures de Bridget Jones, sort en salles demain. Ce matin, Rebecca Manzoni revient sur cette héroïne des années 2000...

Renee Zellweger, l'héroïne de cinéma de Bridget Jones
Renee Zellweger, l'héroïne de cinéma de Bridget Jones © Corbis / Dave Hogan

Bridget Jones fait partie des personnages de cinéma, indissociable d’un tube de la variété mondiale. La première fois que Bridget apparaît sur grand écran en 2001, dès le générique, elle mime les paroles de la chanson interprétée par Jamie O’ Neil, "All by myself ".

Avec la chanson "All By Myself" pour bande originale, le personnage de la célibataire de 30 ans fait son entrée au cinéma et dans la culture populaire.

Rappelons qu’en 2001, nous venions de vivre une décennie où le top model avait remplacé la star de cinéma, et es unes des journaux étaient pleines de Claudia ou de Cindy à la plastique très anxiogènes. La presse de l’époque insistait d’ailleurs sur les 12 kg pris par la comédienne Renée Zellweger. Bridget s’imposait donc comme un contrepoint réjouissant, en héroïne habillée d’un pyjama avec motifs à pingouins. Bridget, une fille qui se distinguait en apportant une alternative.

Là - dedans, le prince charmant prenait un peu de plomb dans l’aile. Interprété par le britannique Colin Firth, il avait l’air de faire toujours la gueule. Mais il prononçait cette réplique "je vous aime beaucoup telle que vous êtes" répétée en boucle dans le film sorti en 2001.

« L’aimer telle qu’elle est » : en 2016, c’est fini. Parce que Bridget est rentrée dans le rang. A savoir : être une femme de 40 ans qui en paraît 15 de moins.

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.