Dans le cadre d'une journée spéciale que France Inter consacre à Françoise Hardy, au cours de laquelle la chaîne propose en exclusivité quelques titres de son nouvel album, 'Personne d'autre', Didier Varrod, pour 'Pop & Co', en propose un avant-goût.

Ce nouvel album de Françoise Hardy est le prolongement d’une résurrection pour elle qui, après avoir frôlé la mort, est revenue à elle-même, nous livrant aujourd’hui l’un des plus beaux disques de sa carrière. Empreint d’une douce sérénité où la mort est presque envisagée comme une promesse, dans "Le Large", une chanson écrite et composée par La Grande Sophie.

Ce n’est pas la première fois que Françoise Hardy évoque sa propre mort. Elle l’avait déjà envisagée dans l'une de ses grandes chansons, "Tant de belles choses", qui était adressée à son fils Thomas. Dans ce nouveau disque, elle quitte le rivage de la réassurance pour nous faire partager à la fois sa lucidité et son équanimité. Il y a, de fait, beaucoup de ce flegme britannique dans l’écriture frontale et très maîtrisée de celle qui continue à fasciner les anglais. Françoise Hardy dit à peu près tout de son cœur et de son âme dans ses chansons. Et, de façon émouvante, elle revient sur son histoire d’amour fou, mais tellement contrarié, avec Jacques Dutronc. La chanson s’intitule "Personne d’autre" et elle a donné son titre à l’album.

À propos de Dutronc, Françoise Hardy a déclaré au magazine Télérama :

Jacques reste la grande historie de ma vie et je crois que je le suis aussi, même s’il est désormais heureux avec quelqu’un d’autre. Quand je lui ai proposé de divorcer, il m’a répondu « jamais ». Dont acte.

Personne d'autre, c'est 12 nouvelles chansons qui démontrent la rectitude d’une œuvre, de l’autrice Hardy, centrée finalement autour de cette idée récurrente : l’amour, même impossible, est plus fort que la mort. Déjà, en 1981, elle en avait fait une chanson. 17 ans plus tard dans une ambiance de pub anglais, sur fond de réminiscence de lit de cordes à la façon de The Verve, elle précise son propos dans la chanson "Train spécial", l’un des sommets du disque.

Françoise Hardy a écrit 8 des 12 nouvelles chansons de ce disque. L’inspiration est donc au beau fixe, tout comme sa passion, jamais rassasiée, de poursuivre son travail de collaborations avec d’autres comme Maissiat, Yaël Naim ou Thierry Stremler. Françoise Hardy livre un album profondément équilibré entre spleen naturellement « hardyen » et humeur d’exégète pop qui met toujours en valeur l’extrême entêtement de Françoise Hardy à faire découvrir des groupes parfois obscurs pour le grand public. C’est encore le cas ici, grâce à "Dors mon ange", son adaptation fidèle d’une chanson du groupe finlandais Poets of the fall, qu’elle illumine de sa déchirante mélancolie

La sérénité plus que de coutume, certes, mais une sérénité à fleur de peau tout de même. C’est Françoise Hardy et personne d’autre.

►►► ALLER + LOIN : Journée spéciale : découvrez en exclu Personne d'autre, le nouvel album de Françoise Hardy  ♪♫

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.