L'Anglaise Little Simz n'a de petit que le nom. Et elle le prouve une nouvelle fois avec "GREY Area", un nouvel album percutant. Elle y enchaîne les punchlines, dont celle-ci : « Gérer une femme de mon calibre, tu ne pourrais pas, chéri. Alors je vais te laisser mûrir. Comme un bon vin. » Dont acte.

Little Simz a 25 ans. Elle vient de la banlieue nord de Londres. Sur GREY Area, son nouvel album, elle invite plusieurs collègues. Parmi celles et ceux-ci, on trouve Cleo Sol qui, sur le morceau "Selfish", joue les ingénues pour de faux. Au milieu de ces soieries funky et de filles qu’on imagine siroter des cocktails à la paille de leurs lèvres purpurines, Little Simz va poser son débit, buté, acéré.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Simbi Ajikawo, dite Little Simz, affirme :

Tu me dis que j’obtiens toujours ce que je veux et que ça n’est pas juste. Mais la vie n’est pas juste, bébé.

Obtenir ce qu’elle veut, c’est ça : faire de la musique, selon son bon vouloir et en toute indépendance, puisqu’elle a fondé son propre label. Quant à l’écriture des textes, Little Simz s’y attelle depuis qu’elle a 9 ans. Elle a donc eu le temps de s’entendre dire des choses comme : « tu rappes bien pour une fille ». Elle s’en fout.

Little Simz fascine par son débit élastique. Nerveux, mais toujours net et précis. Sa voix uppercut et souple, qui fait des loopings entre les sons. Le refrain du morceau  "Offence" affirme" :

Je le dis avec mes tripes et je me fous de qui j’offense.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce nouvel album, GREY Area, est le portrait d’une femme née au milieu des années 1990, qui a grandi avec le hip-hop, qui s’est nourrie de jazz, de funk et de musique soul, qu’elle associe à sa voix grave, comme ligne de flottaison. Little Simz ne s’excuse pas d’être elle-même, affiche ses ambitions autant que ses peurs. Rêves et angoisses incarnés par ses idoles et leurs tragédies : Jimi Hendrix, Amy Winehouse. Elle demande :

Est-il possible de devenir une icône sans en payer prix ?

Elle invite le soulman Michael Kiwanuka pour trouver une réponse.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le disque se clôt par ces mots : « T’as déjà gagné. T’as déjà le pouvoir. »

  • Légende du visuel principal: 'GREY Area', nouvel album de Little Simz, a paru le 1er mars 2019 © Jack Bridgland
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.