La chanteuse Melanie De Biasio publie un nouvel album, 'Lilies'. Rebecca Manzoni lui consacre son 'Pop & Co' ce jeudi. Car c'est assez rare de se dévoiler autant sur un disque.

Tout de suite, c’est comme si Melanie De Biasio disait qu’elle n’a rien à perdre. Dans "Your Freedom is The End of Me", la première chanson de son nouvel album Lilies, une femme supplie un homme de revenir. On se demande comment il a pu oser partir ? La nuit tombe. Elle est à terre. Mais elle l’attend pour qu’il la sauve. Pas de larmes, pas de cris. Mais tout le reste dans sa voix : de la retenue, de la langueur, de la hargne aussi. On peut se sentir délaissé·e sans se répandre. Quand on écoute Melanie De Biasio, on se dit même qu’il faut un certain cran pour s’adresser à la personne qui vous quitte. Sa supplique, sa prière pour un homme, elle la chante comme une berceuse maléfique.

Melanie De Biasio a 39 ans. Elle est belgo-italienne. Elle est née à Charleroi. Elle est flûtiste, chanteuse et elle a perdu sa voix au début des années 2000. Cet incident a duré un an ; il a sans doute changé sa façon de chanter définitivement. Sur ce disque, pas de performance vocale, mais une femme qui utilise le micro comme personne. Entre les mots, elle fait entendre son souffle, sa langue, des bruits de bouche que l’on a longtemps gommés dans les enregistrements du siècle dernier.

Melanie De Biasio vient du jazz. Une grande chanteuse qui dit autant avec des mots qu’avec ses non-dits. Pour garder la spontanéité, les défauts, c'est-à-dire la vie d’une chanson, Melanie De Biasio a enregistré quasiment tous les morceaux de ce disque en une seule prise. Sur une trame métronomique, elle suit son instinct, elle improvise, avec sa voix qui slalome entre les rythmes.

Tout le disque a été enregistré à la maison. Melanie De Biasio explique :

Je voulais faire sonner quelque chose avec un matériel très commun. Voir de quoi j’étais capable avec la base de la base.

la suite à écouter...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.