Une rétrospective Philippe de Broca s’ouvre ce 6 mai à la Cinémathèque française, à Paris. Pop & Co se penche sur l’un de ses films avec Jean-Paul Belmondo.

C’est Le Magnifique , sorti en salles en 1973.

'Le Magnifique' | Jean-Paul Belmondo et Jacqueline Bisset
'Le Magnifique' | Jean-Paul Belmondo et Jacqueline Bisset © Studio Canal / Philippe de Broca

Dans Le Magnifique , Belmondo est un écrivain qui boucle ses fins de mois en débitant des romans d’espionnage sur fond de décor exotique . A force d’être rivé sur sa machine à écrire jour et nuit, Belmondo s’évade. Et le spectateur avec lui. Direction le Mexique et l’écrivaillon en pantoufles, coiffé comme un dessous-de-bras s’imagine en héros de ses histoires : agent secret . Corps huilé et peigne coincé dans le slibard. Il devient alors Bob Saint-Clar . Le genre d’homme qui peut dire à une femme, sur fond de soleil couchant et devant une troupe de mariachis : "Je vais te faire l'amour, petite fille ".

Avec Le Magnifique , Philippe de Broca signe son treizième long-métrage et continue de créer un univers qui mélange réalité et fiction , avec des inventions magnifiques. Lorsque la machine à écrire de Belmondo refuse d’imprimer les « R », son héros Bob Saint-Clare se met à parler sans « R » aussi. Une réplique qui commence par « dans l’hélicoptère », devient :

Dans une interview qu’il accorde au journal France Soir en décembre 1973, Philippe de Broca dit vouloir se venger du cinéma de l’époque , à savoir : sexe, cruauté et violence. Ces années-là, c’est en effet la sortie de Magnum Force avec Clint Eastwood dans le rôle de l'Inspecteur Harry . 1973, c’est aussi Opération dragon , les aventures deBruce Lee . Et De Broca fait un sort à « ces héros que l’on voit mourir en tombant au ralenti et qui pissent le sang comme des fontaines. » Résultat : dans Le Magnifique , quand ça pisse le sang, ça fait un bruit d’arrosage automatique.

Philippe de Broca fut soldat pendant la Guerre d’Algérie . Mais pendant deux ans, il n’a pas touché une arme : il a tenu une caméra, puisqu’il était affecté au service cinématographique des Armées . Face à l’horreur de la guerre, il décide d’opter pour la légèreté et la dérision dans son futur métier de cinéaste. La mort est surréaliste dans Le Magnifique . Si un agent secret meurt c’est dévoré par un requin. Et dans une cabine téléphonique ! Les vivants, eux, sont toujours en mouvement.

la suite à écouter...

'Le Magnifique' | Philippe de Broca
'Le Magnifique' | Philippe de Broca © Compagnie Commerciale Française Cinématographique (CCFC) / Philippe de Broca

La rétrospective de la filmographie de Philippe de Broca se tient à la Cinémathèque française , à Paris, du 6 mai au 1er juin 2015 .

Dans le cadre de la retrospective aura lieu une table-ronde intitulée "Philippe de Broca, le cinéma ou la vie rêvée ", animée par Bernard Payen et suivie de la projection du film Le Cavaleur , le lundi 11 mai à 19 heures.

Le calendrier des projections est disponible sur le site de la Cinémathèque française.

Philippe de Broca en VàD , DVD et Blu-Ray :

  • chez Gaumont : un coffret Philippe de Broca , incluant Les Jeux de l’amour , Le Farceur , L’Amant de cinq jours , Un monsieur de compagnie , quatre grands films populaires dans des éditions DVD et Blu-Ray.
  • chez TF1 Vidéo : en VàD, DVD et Blu-Ray, Le Bossu , Le Cavaleur , On a volé la cuisse de Jupiter et Tendre Poulet , réédités dans des copies restaurées incluant des bonus inédits. Et toujours L’Homme de Rio et Les Tribulations d’un Chinois en Chine .
  • chez Studio Canal : en Blu-Ray version restaurée HD, Le Magnifique , en DVD, Chouans , Cartouche , L'Incorrigible , Le Diable par la queue .
  • chez Orange Studio : Vipère au poing , en DVD.

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

La Cinémathèque française

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.