Le chanteur américain Curtis Harding vient de publier un nouvel album intitulé 'Face Your Fear'. En substance, ce disque nous dit : "quand rien ne va plus, on peut encore trouver de l'espoir". Voilà donc un homme qui nous donne envie d'affronter nos peurs pour des lendemains qui chantent.

Rien ne va plus ? Tout fout le camp ? C’est vrai, il est des matins où avoir de l’espoir, c’est quasiment un acte politique. Écouter Curtis Harding, c'est réaliser qu'il suffit d’un disque pour retrouver confiance. Moelleux, nonchalant... Il suffit de se laisser bercer par ce roulis.

Curtis Harding est né dans le Michigan. Il a 38 ans. Dans une chanson qui s'intitule "Face Your Fear", « Affronte ta peur » en français, une injonction qui donne également son titre à cet album, il chante :

Tu peux hurler tout ce que tu veux, mais personne ne t’entendra ! Mais tout va bien, ne t’inquiète pas. Reste cool.

Ce morceau met en scène des cordes dont on ne sait pas bien si elles sont sorties d’une comédie romantique... ou d’un thriller.

Curtis Harding a passé son enfance sur les routes des États-Unis parce que ses parents étaient évangélistes itinérants. Avec sa mère, il a chanté du gospel dans les églises. Il s’est ensuite installé à Atlanta, l’une des capitales du rap, avant de monter un groupe de rock garage. Comme musicien, il a donc eu plusieurs vies qu’il résume par cette phrase : 

J’appartiens à une génération qui se lasse vite des choses.

Mais, de la soul, il ne se lasse guère et il la pratique, sans frime, en mélangeant toutes les influences suscitées dans sa marmite.

la suite à écouter...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.