Présente sur l'affiche du Festival de Cannes, Anna Karina le confirme encore une fois : elle est une aventurière. C'est d'ailleurs le titre d'une compilation de ses chansons qui a paru récemment. Pour toutes ces raisons, la "non-carrière" de chanteuse de l'actrice fétiche de la Nouvelle Vague est dans 'Pop & Co'.

Anna Karina fait partie de celles grâce à qui tout a été nouveau. Une nouvelle façon d’être dans les films de la Nouvelle vague : la fantaisie gracieuse de sa démarche, ses gestes libres et, pour la voix, c’est idem : elle n'a pas une diction parfaite. Dans les dialogues comme dans les chansons, Hanne Karin Bayer, dite Anna Karina, garde plus ou moins son accent danois.

En 1960 on peut entendre à la radio "Tu t’laisses aller" de Charles Aznavour ou encore "Non, je ne regrette rien" d'Édith Piaf. Deux interprètes à succès qui mettaient beaucoup de théâtre dans leur interprétation. Mais pas elle. La façon de chanter d’Anna Karina pourrait être résumée par une réplique qu'elle dit dans Pierrot le fou de Jean-Luc Godard :

J'm'en fiche des livres, des disques. J'm'en fiche de tout. Même de l'argent. C'que j'veux, moi, c'est vivre. Vivre.

Alors, elle chante comme elle vit, comme elle respire, sans apprêt et, même, en sautillant sous les pins, autour de Jean-Paul Belmondo, au bord de la mer Méditerranée.

"Ma ligne de chance" est une chanson écrite et composée par Serge Rezvani. Voir ce morceau interprété par Anna Karina sur grand écran a créé des vocations de musiciens. Notamment celle d’un vendéen qui s’appelle Philippe Blanchard et qui est plus connu sous le nom de Philippe Katerine. Dans une interview au journaliste et cinéaste Thierry Jousse, Katerine explique : 

Quand j’ai vu Pierrot le fou, je faisais des trucs très prétentieux. Entendre les chansons de Rezvani par Anna Karina m’a donné un cap : celui de la simplicité.

Des années plus tard, la réplique culte de Pierrot le fou par laquelle Anna Karina se demande ce qu'elle peut bien faire est devenue le titre d’une chanson, écrite et composée par Philippe Katerine. En l’an 2000, Anna Karina inspire un album entier à Philippe Katerine et c’est en duo qu’ils chantent…

Anna Karina n’a pas chanté pour « faire carrière ». On lit toutefois le nom des plus grands compositeurs dans son répertoire : Michel Legrand, Antoine Duhamel ou encore Serge Gainsbourg. Ce dernier lui écrit les chansons d’une comédie musicale qui porte son prénom : Anna. Réalisé par Pierre Koralnik, Anna est diffusé à la télévision en 1967. Anna Karina y interprète un chef d’œuvre de pop française, signé Gainsbourg et orchestré par Michel Colombier. Tandis qu’elle marche sur une plage, à Deauville, elle chante avec glamour et autorité : "Sous le soleil exactement" !

la suite à écouter...

Pop & Co revient après le Festival de Cannes, le lundi 21 mai 2018. Pendant toute la durée du Festival, c'est Eva Bettan, de la rédaction de France Inter, qui officie à 7 h 22 avec Cannes & Co.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.