La chanteuse anglaise Laura Marling publie un sixième intitulé 'Semper Femina'. En latin, cela signifie "Toujours femme". Mais gardons à l'esprit que "souvent femme varie".

Laura Marling n’a que 27 ans, mais elle publie déjà son sixème disque. Une musicienne précoce, qui a grandi dans le studio d’enregistrement de son père, une guitare entre les bras. Une guitareacoustique. Depuis quelque temps, elle y ajoute de l’électricité, comme pour délivrer ses chansons de leur délicatesse.

Dans un journal de bord paru dans les pages de Libération il y a quelques années, Philippe Djian écrivait :

J’écoutais la voix de Laura Marling l’autre soir dans la pénombre. Et je me tenais aux accoudoirs de mon fauteuil. Cette femme réduirait une muraille en miettes, non ?

Laura Marling pulvérise les murailles sans hurler ou pousser de vocalises. Elle refuse la performance. Son aisance vocale et son autorité lui permettent de parler au milieu d’un couplet, avant de pousser son vibrato dans le vers qui suit. Laura Marling a 27 ans et elle est intrépide.

Son nouvel album s’intitule Semper Femina. Deux mots latins qu’elle a aussi, tatoués, sur la cuisse. Semper Femina signifie « toujours femme ». Une expression tirée d’un poème de Virgile qui pointe l’inconstance des femmes.

Cette inconstance ou, plutôt, ces facettes multiples, Laura Marling les revendique : parfois elle chante ses chansons comme elle balancerait un direct du droit, mais, d'autres fois, elle caresse.

la suite à écouter...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.