Pop & Co , c’est du lundi au jeudi… et le vendredi, c’est Tubes & Co !

Il y a des femmes qui ont changé le cours de la musique mondiale. Et Billie Holiday était de cette trempe-là. Elle aurait eu 100 ans cette année et des disques reparaissent, notamment son avant-dernier album, Lady in Satin . Le Pop & Co du jour est donc entièrement dédié à Lady Day.

Billie Holiday | Lady in Satin
Billie Holiday | Lady in Satin © Legacy Recordings / Legacy Recordings

Son bonhomme, qui rentre avec une trace de rouge à lèvres au revers du col, elle a connu. Elle en a chanté beaucoup des histoires de maris et d’amants qui se comportent comme des salauds mais qu’elle a dans la peau.

Mon homme me traite mal, mais… quand il commence à m’aimer, il est si doux et si tendre.

Fine & Mellow , l’un des rares blues composé par Billie Holiday .

On pourrait dire qu’il y a deux façons de chanter le désespoir amoureux :

  • soit on fait sa chialeuse ;
  • soit on raconte la dépendance à son homme en gardantla tête droite .

Billie Holiday a toujours choisi cette dernière option.

Dans Billie Holiday, le roman d'une rebelle , Sebastian Danchin souligne qu’elle a chanté des mélos , mais en y faisant autant place à la dignité qu’à la vulnérabilité . Et son ami Lester Young ne s’y est pas trompé : il l’avait surnommée "Lady Day ".

Billie Holiday
Billie Holiday © radio-france

Elle s’est prostituée ado, droguée , s’est noyée dans l’alcool avant de mourir à 44 ans , seule, entre deux flics, dans un hôpital de New York . Ce vécu, l’Amérique s’en est repue. Pour une femme, noire, la déchéance et la souffrance sont de meilleurs arguments que le génie artistique . Pourtant Billie Holiday a inventé la modernité . C’est sans doute la première chanteuse de jazz à avoir su jouer de ce truc fantastique qu’on appelle un micro . Le microphone fut inventé en 1924 et la chose n’avait pas dix ans quand Billie a débuté. Elle jouait de sa voix rauque , de ses inflexions, qu’elle déployait d’autant mieux que la chanson était lente.

En 1939, elle interprète la chanson qui lance la lutte pour les droits civiques des Noirs américains, Strange Fruit .Elle raconte le lynchage , les corps noirs aux yeux exhorbités pendus aux branches des peupliers, dans le Sud de l’Amérique. Billie Holiday leste chaque mot du poids qu’il faut avec le refus du pathos .

la suite à écouter...

Legacy Recordings célèbre le 100e anniversaire de Billie Holiday avec la sortie d’une version intégrale des sessions d'enregistrement de Lady In Satin .

►►►ALLER + LOIN | (ré)écouter Summertime d'Elsa Boublil rendant hommage à Billie Holiday

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.