Pop & Co , c’est du lundi au jeudi… et le vendredi, c’est Tubes & Co !

Quelques jours avant la 31ème cérémonie des Victoires de la Musique, que Rebecca Manzoni animera sur France Inter avec Augustin Trapenard, Pop & Co propose une histoire de poche des musiques de variétés à la télévision.

L'émission "Chapeau" sur TF1, 3 juin 1985
L'émission "Chapeau" sur TF1, 3 juin 1985 © Dolmaire/TF1/SIPA

Les grandes heures de la variété à la télévision française ont commencé dans les années 1960 , avec deux producteurs qui s’appelaient Carpentier : Maritie et Gilbert . Les Carpentier , c’est la mise en scène de la chanson à-travers des sketchs avec flamands-roses en plastique ou réverbères en carton dans le décor.

Longtemps, la variété à la télévision a ainsi supposé une ambiance où tout le monde avait l’air copains.

Dans les décennies suivantes, la variété à l’écran suit logiquement l’histoire de la télévision et celle de l’industrie musicale . Une émission comme le Top 50 , créée en 1984, se nourrit de l’outil de promotion en vogue à l’époque, à savoir : le vidéoclip . 30 ans plus tard, en 2013, le CSA établit que les émissions de clips représentent encore la moitié des programmes musicaux à la télévision. Parce qu’en temps de crise , le clip c’est plus économique.

Toutefois, des programmes qui privilégient lelive réussissent à survivre : sur Canal+, L’Album de la semaine , sur France 2, Alcaline ou Taratata .

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.