Ça n’est pas qu’un orchestre, c’est un orchestre tout puissant : le « Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo. », tel est son nom.

Ce groupe sort un nouvel album et le titre de ce disque, c’est Madjafalao. Madjafalao, ça veut dire « Prends garde ! » en langue fon. Alors oui, « prends garde » : le Tout Puissant Orchestre Poly – Rythmo est de retour, soit la plus vieille formation africaine encore en activité. Le Poly – Rythmo est né il y a près d’un demi – siècle à Cotonou, au Bénin. 11 hommes, réunis sur scène pour jouer 50 ans de musiques pop africaines.

Le Poly – Rythmo fait partie des orchestres qui ont accompagné l’indépendance des pays africains dans les années 60. C’est donc la musique d’une jeunesse qui croyait en l’avenir. Qui relevait la tête, et qui avait envie de célébrer la fierté de l’indépendance en invitant le pays à la fiesta. Et pour ça, le Bénin est une sorte d’idéal parce que c’est le creuset de toutes les musiques. Les bateaux amènent salsa et rythmes afro – cubains dans les ports. L’orchestre se charge de les mélanger avec les rythmes hypnotiques des cérémonies vaudous, pratiquées au sud du pays.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.