Le spectacle 'The Shaggs (Better Than The Beatles)' de Frédéric Sonntag et la Cie AsaNIsiMAsa, en tournée en France cet automne, raconte l'histoire vraie du groupe The Shaggs.

L'unique album des Shaggs s'intitule Philosophy of The World, « Philosophie du monde ». Et lorsque ce disque est sorti, on a décrit les Shaggs comme le plus mauvais groupe de rock de tous les temps. "Philosophy of The World" est aussi le titre d'une des chansons de ce groupe qui sonne comme une sorte d’hymne à la frustration, avec un refrain qui dit : « Tu ne peux satisfaire personne ».

Les Shaggs, c’est le destin de trois sœurs, américaines, qui obéissent à leur père. L’histoire de la pop est pleine de personnages comme ça : des gamin·e·s qui n’avaient rien demandé, mais qui sont bien obligé·e·s de se soumettre à la tyrannie d’un parent totalement cintré. Ça a pu donner Michael Jackson. Mais les Shaggs ne sont pas Michael Jackson. Et pas seulement parce qu’elles s’appellent Dorothy, Betty et Helen Wiggin.

Dans son spectacle The Shaggs (Better Than The Beatles), Frédéric Sonntag rend hommage aux Shaggs. Et il est loin d’être le seul. En 1980, Franck Zappa déclare :

Les Shaggs sont meilleures que les Beatles.

Parce que les Shaggs, c’est l’innocence perdue d’un rock’n’roll qui se serait égaré dans la virtuosité. Les Shaggs, c’est un geste d’enfant, spontané.

la suite à écouter...

Légende du visuel principal:
The Shaggs © Getty / GAB Archive
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.