Avant le concert "Double Affiche" au cours duquel elle partage la scène du studio 105 de la Maison de la Radio avec L'Impératrice, Clara Luciani est dans 'Pop & Co' avec son premier album, 'Sainte-Victoire'. Un disque puissant sur lequel la jeune femme chante des choses comme « Je suis un animal déguisé en madone. »

Clara Luciani détonne dès la première chanson. Parce que celui-ci est un morceau disco et que, souvent, dans ce registre précis du disco, les chanteuses sont des créatures ultra-sexuées, avec une cambrure féline pour la silhouette, soupirs et gémissements dans la voix… Mais pas Clara. Elle, c’est plutôt les deux pieds bien à plat. Ses longues jambes qui font un triangle avec le sol, et les poings sur les hanches. 

En France, on a plutôt l’habitude de voir les chanteuses au piano : Barbara hier, Véronique Sanson ou Juliette Armanet aujourd’hui. Or, Clara Luciani est guitariste, ce qui est plus rare. Avant ses concerts, des techniciens l’ont souvent chambrée en demandant : « On te montre comment brancher une prise ? ». Ce genre de situation lui a inspiré "La Grenade", première chanson de ce premier album.

Clara Luciani a 25 ans. Elle mesure 1,82 m. Elle est brune, avec une frange au ras des cils. Il n'est pas nécessaire d'en dire plus... parce qu’elle donne elle-même d’autres détails dans "Sainte-Victoire", le morceau qui a donné son titre au premier album de Clara Luciani : un autoportrait où l'on écoute ses paroles comme si l'on suivait une caméra. Elle y évoque notamment une cicatrice qui n'est autre qu'un chagrin d’amour. Un aiguillon qui a conduit Clara Luciani à l’écriture. Avec ce thème de la rupture, pourtant très rebattu en chansons, elle joue des codes de l’amour malheureux et impose un ton. Par exemple, pour "La Dernière Fois", un slow, elle écrit : 

Garde un souvenir précis du son de ma voix et de nos insomnies.

Mais c’est pour être cruelle dans le refrain, où elle ajoute :

C'est la dernière fois que tu me vois.

Clara Luciani a commencé par chanter les mots des autres, au sein d’un excellent groupe français qui s’appelle La Femme. Aujourd’hui, elle signe les textes et la composition de toutes ses chansons, à l’exception d’une sur ce disque. C’est "La Baie", adaptation française d’une chanson des Anglais de Metronomy.

la suite à écouter...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.