Huit jours avant un concert au Zénith de Paris, complet depuis jolie lurette, et à la veille de la sortie de son premier album "Chocolat", le jeune rappeur belge Roméo Elvis, frère d'Angèle, est à l'affiche du Pop & Co de Rebecca Manzoni, avec quelques extraits inédits.

Une façon de situer Roméo Elvis aujourd’hui est de le présenter comme « le frère de », puisqu'il est le frère de la chanteuse Angèle, celui que l'on voit en combinaison de ski au bord de la mer, dans le clip du tube "Tout oublier".

Roméo Elvis a pourtant publié un nombre de morceaux déjà conséquents et il s’est amusé à singer les commentaires à venir pour Chocolat, son premier album solo.

View this post on Instagram

Je suis amoureux de vous 🇧🇪✨🇫🇷

A post shared by Roméo Elvis (@elvis.romeo) on

Avoir envie de « passer en radio », ça voudrait dire faire des compromis. C'est l'un des thèmes dont il est question dès "Intro", le morceau d’ouverture de Chocolat. Les ambiguïtés du succès constituent en effet l’une des matières de ce disque et l’un des thèmes du rap, de Lomepal à PNL, en passant par Drake. Les mots « sincérité » et « authenticité » n’ont jamais été aussi présents dans les campagnes de communication, comme s’il était question de distinguer le vrai rap du faux rap, celui qui lorgnerait vers le format de la chanson. Roméo Elvis s'en amuse et impose sa singularité : celle d’un Belge de 26 ans qui participe au nouveau souffle du rap francophone, avec sens de la mélodie, et sans biceps pleins les manches.

En 2016, Roméo Elvis annonçait dans un titre : « Bruxelles arrive, on est serré dans une caisse ! » C’est vrai qu’ils sont nombreux et nombreuses sur la banquette arrière ; c’est Stromae qui a ouvert la voie, dès 2010. Si le rap francophone fut enfermé dans le cliché d’une rivalité hexagonale entre Paris et Marseille - pour schématiser -, Bruxelles figure désormais sur la carte.

Dans Chocolat,Roméo Elvis continue de chanter la Belgique, mais avec le regard acéré du petit fils d’un grand-père qui vécut au Congo belge. On l'entend dans le morceau intitulé "La Belgique Afrique" qui prend pour cible Theo Francken, membre du parti nationaliste flamand N-VA, ancien secrétaire d’État à l’Asile et aux Migrations.

Le disque compte un titre en flamand, des invités comme Mathieu Chedid ou l’Anglais Damon Albarn. Au magazine en ligne Moustique, Roméo Elvis déclare

Il n’y a plus de codes dans le rap. Seulement des fragments. Parler des codes du rap en 2019, c’est comme parler des codes du rock à la fin des années 1980 alors qu’on en entendait partout.

  • Légende du visuel principal: 'Chocolat', premier album de Roméo Elvis, paraît ce vendredi 12 avril 2019 © Aucun(e)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.