Un coffret de 5 CD qui réunit l'essentiel des œuvres du compositeur Lalo Schifrin vient d'être édité. De 'Mission Impossible' à 'L’Inspecteur Harry', un 'Pop & Co' cinéma et TV.

Lalo Schifrin
Lalo Schifrin © Getty / Foc Kan

S'intéresser à la vie et l'œuvre de Lalo Schifrin, c'est plonger dans l’Amérique qui a porté aux nues un émigré. Argentin. Fait commandeur des Arts et lettres en ce mois de novembre 2016 à Paris. Un homme qui a notamment écrit la bande-son du mâle des années 1970. Le dur, le vrai, mais en costard. Le générique de Mannix c’est du jazz à trois temps. Une valse à toute berzingue.

On est à la fin des années 1960. Le moment où le monde s’accélère. La télévision moderne débarque avec des feuilletons où l’action est montée beaucoup plus rapide. Lalo Schifrin est l’homme qui va mettre en musique cette excitation. Bruce Geller est le producteur de Mannix. C’est celui de Mission Impossible aussi. Pour l’écriture du générique de cette série-là, Bruce dit à Lalo :

Invente-moi quelque chose qui soit déjà connu.

Schifrin, en grand jazzman, compose une musique complexe qu’il décrit comme suit :

Une partition pour des gens qui ont 5 jambes, dont certaines plus grandes que les autres.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.