Pop & Co , c’est du lundi au jeudi… et le vendredi, c’est Tubes & Co !

Le festival Séries Mania se tient au Forum des Images du 17 au 26 Avril à Paris ; les femmes y tiennent le premier rôle. « Sexualité féminine et séries télé» y sera l’un des thèmes abordés. « Sexualité féminine et séries américaines », c’est Pop & Co .

Prenez Wonderwoman , la justicière interplanétaire qui jaillit comme l’éclair… Une femme Ô combien puissante et dotée d’un haut potentiel érotique avec son short étoilé. Pourtant, avec les hommes, Wonderwoman était une gourde .

Nous étions en 1975 et il fallut attendre 25 ans et la fin du XXème siècle pour que les héroïnes féminines se soucient de sexualité . La leur et plus seulement celle des bonshommes. La donne change en effet avec le succès de Sex & The City ,_ en 1998._ La forme que choisissent les auteurs pour aborder frontalement le sujet, ce sont les fameuses scènes de conversation entre copines . Et c’est à New York , Manhattan, que ça se passe. Autant dire que La Petite maison dans la prairie , où Caroline guettait le retour de Charles Ingalls en préparant un sauté de veau, c'est terminé. Avec Sex & The City , les femmes prennent leur pied en dehors du schéma du couple. Elles en parlent. Et c’est souvent drôle. Des femmes qui parlent de sexe, d’accord, mais si ça fait marrer, ça passe mieux. Sex & The City fut donc un premier pas.

GIRLS logo
GIRLS logo © Domaine public / HBO

Le second est franchi avec la série Girls en 2012. Si Sex & The City associe souvent le sexe à une performance (voir notamment l’épisode où Samantha passe un excellent moment avec un pompier), le parti-pris de Girls est plus réaliste . Il y est question d'avortement , de harcèlement sexuel et lorsqu'il y a consentement mutuel , un acte sexuel n'est pas toujours une fête du slip.Girls , c'est le réalisme de la sexualité des jeunes filles qui ont la vingtaine, à l'image de son auteure, Lena Dunham , 26 ans, au moment du premier épisode. Girls , c’est aussi le portrait d’une génération qui a découvert le sexe par le biais de vidéos pornos sur le net.

Si la sexualité féminine devient enfin un sujet, c’est parce que la société évolue, certes, mais la télévision américaine avec. Elle accorde de plus en plus de place aux auteures. Lena Dunham, que je viens de citer écrit et joue Girls .

La chaîne qui a fait bouger les lignes dans ce domaine, c’est la chaîne payante HBO . HBO a donné le pouvoir aux auteur-e-s, plutôt qu’aux attentes supposées des ménagères de moins de cinquante ans . Et d’autres réseaux lui emboîtent le pas. Depuis l’automne 2013, Showtime , chaîne payante aussi, diffuse Masters of sex .

la suite à écouter...

Un grand merci à Iris Brey , qui donnera la conférence intitulée Sexualité féminine et séries TV : une révolution ? , le lundi 20 avril à 16h30 au Forum des Images dans le cadre de la sixième édition du festival Séries Mania.

Evénement(s) lié(s)

Festival Séries Mania

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.