Foxwarren est le nom d'un groupe emmené par son chanteur, le Canadien Andy Shauf. Foxwarren a publié récemment son premier album, éponyme. Il y est question de chagrins d'amour et de petite mélancolie et, pourtant, ce disque sonne comme un refuge, un appel au rêve, à l'évasion et à la tendresse.

C’est un album de 10 chansons poignantes. Des miniatures qui durent souvent moins de trois minutes, sans lyrisme, ni point d’exclamation, mais signées par une voix entourée d’un halo. La voix d’un homme de 32 ans qui se prénomme Andy. Andy Shauf. Elégance et modestie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Andy Shauf a d’abord détesté la musique, parce qu’elle était obligatoire : le dimanche et à l’église. Il s’est jeté dans l’urgence du punk, comme batteur, avant de ralentir et de baisser le son quand il s’est mis à chanter et à écrire.

Un épisode de Pop & Co lui avait été consacré à l’occasion de la parution, en 2016, d’un album magnifique intitulé The Party. Aujourd’hui, avec le groupe Foxwarren, Andy Shauf est de retour avec trois amis d’enfance. Ils viennent tous de la province canadienne de la Saskatchewan. Ils jouent ensemble depuis 10 ans, mais ils publient leur premier album seulement maintenant. Entre tout ce temps passé et un parcours plein de détours, autant dire que la stratégie commerciale ne fait pas partie de leurs plans.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Foxwarren épouse totalement l’univers d’Andy Shauf. Un univers de décalé·e·s et de maladroit·e·s. Il chante des chagrins d’amour avec un sourire fatigué, où il répète plusieurs fois : « I’ll be alright », ce qui signifie « Ça va aller, je vais m’en sortir ». Mais il n’est question que de garder la face. Il ajoute : 

Je suis incapable de tomber amoureux de quelqu’un, sauf de toi.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

la suite à écouter...

  • Légende du visuel principal: Deux ans après son album solo "The Party", Andy Shauf (avec les cheveux longs) revient avec le premier album de son groupe Foxwarren © Chris Graham
L'équipe
Contact