Le groupe Cigarettes After Sex sort un premier album après avoir fait beaucoup parler de lui sur Internet. Il est à l'affiche de 'Pop & Co' ce jeudi matin.

Des slows avec un éclairage minimal, une guitare basse pour les volutes de fumée et une voix comme un murmure d’après l’effort. Avant même d’avoir sorti leur premier album au début du mois de juin, deux chansons de Cigarettes After Sex ont déjà été écoutées par desdizaines de millions de personnes sur YouTube, le tout sans promotion particulière, ni même de clip à sensations. Seule une chanson défile sur une image fixe, en noir et blanc. La photo est signée Man Ray et la femme qui figure dessus vous offre sa gorge. Une fois le morceau fini, vous vous surprenez à cliquer en bas à gauche sur la flèche en rond pour recommencer.

On se disait que le groupe avait peut-être profité du mot « sexe » dans son nom, ce mot étant la première occurrence dans les moteurs de recherche. Cette histoire-là ne tiendrait donc pas forcément la longueur. Mais à l’heure où les chansons se consomment à l’unité, voilà qu’arrive un album entier que l’on écoute jusqu’au bout.

Pourtant la grammaire des titres est quasi invariable. Un motif est alors répété à la guitare, arrivant sur la pointe des pieds pour ensuite s’imposer comme une mélodie évidente à chaque fois. Les cymbales sur les refrains rappellent celles des chansons des girl groups des années 1960 qui gémissaient :

Bébé, ne pars pas s’il te plaît.

Et là arrive la voix d’un Américain du Texas qu’on peut prendre pour celle d'une femme.

la suite à écouter...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.