Pop & Co , c’est du lundi au jeudi… et le vendredi, c’est Tubes & Co !

« J’vais m’en jeter un derrière la cravate », ou encore « J’ai j’té ma clef dans un tonneau de goudron », ce sont des titres de chansons de rock français des années 1950. Anthologie du Rock Fifties en français , c’est le titre d’un coffret de 3 CD qui vient d’être publié chez Frémeaux et Associés.

En 1956, c’est d’abord sous le signe de la condescendance que le Rock and Roll fit ses premiers pas en France : une musique qui ne serait qu’un « poum tchak » avec des paroles débiles . Et cette condescendance a très vite mené à une franche rigolade.

Anthologie du Rock Fifites en français
Anthologie du Rock Fifites en français © Frémeaux et associés / Frémeaux et associés

L’excellent livret de L’Anthologie du Rock Fifties en français l’affirme : l’un des premiers à avoir fait du rock et à s’en être moqué, c’est Henry Cording, plus connu sous le nom d’Henri Salvador . Mig Bike, soit Michel Legrand , a composé la musique de « Va t’faire cuir un œuf, man ! ». L’auteur des paroles, c’est Boris Vian, qui a signé beaucoup de rock parodique à l’époque.

Avec son Henry Cording, Salvador crée une sorte de courant de la dérision , incarné aussi par Chou Rave Hageur ou encore Johnny Rock Feller . Et c’est beaucoup par les orchestres et musiciens de jazz que le rock s’est diffusé en France.

Moustache, batteur qui a par ailleurs accompagné Sidney Bechett interprétait par exemple «J’ai j’té ma clef dans un tonneau de goudron ».

Les années 1950 furent aussi le temps des expérimentations les plus folles avec des interprètes et des phrasés inattendus. Ainsi Georges Guétary, prince de l’opérette, fit partie de ces pionniers du rock avec Georges, viens danser le rock’n’roll , où il engage un dialogue avec les jeunes. C’était en janvier 1957.

la suite à écouter...

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.