Tinariwen publie 'Elwan', un nouvel album qui fait encore entrer le blues et le rock dans la musique traditionnelle touareg.

Tinariwen
Tinariwen © Getty / Burak Cingi

Dans ce nouvel album, Tinariwen fait toujours résonner les guitares électriques : un son qui est devenu leur signature musicale. Elwan est le huitième album de Tinariwen en 15 ans, autant dire que l’industrie du disque, ils connaissent. Alors on ne peut que saluer leur constance. Leur fidélité à la musique qui les a vus naître : du blues du désert électrifié, dont l’un des précurseurs fut le Malien Ali Farka-Touré. Mais aussi leur fidélité à la langue des Touareg, le tamashek. Les producteurs de leurs albums ont beau changé : les Tinariwen ne lâchent rien et restent eux-mêmes.

Si leur premier disque est sorti il y a 15 ans, Tinariwen est une formation qui existe depuis 35 ans maintenant. Et depuis tout ce temps, c’est comme si ce mot, Tinariwen, n’était plus seulement le nom d’un groupe mais celui d’un courant musical à part entière, qui a ouvert la voie à d’autres formations...

Des fondateurs, il n’en reste qu’un : le guitariste Ibrahim Ag Alhabib. Depuis plusieurs disques, le groupe s’est donc ouvert à une nouvelle génération de musiciens devenus piliers. Eyadou à la basse, Saïd aux percussions. Si Tinariwen est un son de guitare, cet album rappelle que c’est aussi une cadence.

Chaque morceau commence avec peu d’instruments. Puis, le chant d’un homme seul ouvre la voie. Ensuite, un chœur lui emboîte le pas.

Depuis la parution de leur premier disque en 1992, les Tinariwen sont l’incarnation d’un romantisme révolutionnaire, d’une insoumission : celle du peuple touareg en lutte pour ses droits contre les autorités du Mali. Aujourd’hui, le territoire de ce peuple situé entre le Sud algérien et le nord du Mali est aux mains des djihadistes et des trafiquants. Tinariwen est donc un groupe en exil.

► CONCERT | Tinariwen sera en concert, en direct et en public sur France Inter le 28 février

► ON AIME | Elwan, le nouvel album de Tinariwen, est soutenu par France Inter

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.