Avec son refrain entêtant répété à l'envi, voire 'ad nauseam' pour quelques réfractaires, le morceau « Happy » de Pharrell Williams constitue sans le moindre doute LE tube incontestable des années 2010. Et ce n'est pas parce que le phénomène est récent qu'il ne mérite pas de passer à la moulinette de 'Tubes & Co'.

Pharell Williams
Pharell Williams © AFP / FADEL SENNA / AFP
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.