'Soul Cinema', des musiques de films gorgées de soul, c’est le programme d’un album enregistré par Fred Pallem & le Sacre du Tympan. Ce disque est dans 'Pop & Co'.

Avec la soul, musique et cinéma font bon ménage
Avec la soul, musique et cinéma font bon ménage © Getty / cloudytronics

Soul Cinema, c’est neuf bandes-originales de films américains, tournés entre 1969 et 1974. Dans ces années-là, c’est la lutte pour les droits civiques aux États-Unis. En découlera ce qu’on appelle la Blaxploitation : des films où les Noirs ont le premier rôle. Et qui dit personnage afro-américain, dit musique soul pour la bande-son.

L’une des meilleures bandes-originales de l’époque est signée Curtis Mayfield, pour le film Superfly, sorti en 1972. Dans cette reprise qu’en fait Le Sacre du Tympan, c’est Lisa Spada qui est au micro. Fred Pallem, le meneur de l’orchestre, l’a rencontrée à l’occasion d’un enregistrement pour Charles Aznavour.

Le Sacre du Tympan est un orchestre créé il y a 19 ans. Depuis le début, il revisite le répertoire de la musique à l’image. Ça tient à la façon dont le fondateur de l’orchestre, Fred Pallem, vit la musique.

À chaque fois que j’écoute un truc, je me fais mon film.

Ce disque compte les B.-O. de plusieurs films de la Blaxploitation, dont Blacula, le Dracula noir, mais il va au-delà des bandes-sons du cinéma noir américain des années 1970. On y trouve par exemple un extrait de la bande-originale de Beyond The Valley of Dolls,dont le titre français est La Vallée des Plaisirs ou Orgissimo, selon les sources. Le film est signé Russ Meyer. Pour résumer l’esprit de la filmographie de Russ Meyer, Fred Pallem déclare :

La plupart du temps, les personnages masculins sont destinés à mourir, ou ce sont des garagistes débiles. Les femmes ont le pouvoir chez Russ Meyer.

la suite à écouter...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.