Didier Varrod présente le nouvel album de Lescop qui s'intitule 'Écho' et qui sortira vendredi prochain.

C’est ce David Palmer, personnage fantomatique, sorte d’avatar que Lescop a imaginé et que l’on traque dans le sillage de ces dix nouvelles chansons nocturnes. La nuit est le territoire familier de Lescop. Il y puise cette transgression et cette liberté nécessaire à l’écriture. Dans son premier album, le moteur était de cinéma. Avec ce deuxième opus, le déclencheur est cette fois de photographie. C’est elle qui a déclenché le processus créatif du disque. De la photographie argentique, parce que dans les images de Lescop, il y a de la matière : pellicule, lumière, et papier. De la matière qui fabrique une sorte de cut up plumitif, projeté en punchline comme des diapositives .

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.