Ils se font appeler Hollydays et la faute est volontaire. Hollydays pour faire honneur à Madonna autant qu'à Hollywood. Leur EP intitulé 'L'Odeur des joints' est à l'affiche du 'Pop & Co' de Didier Varrod ce mardi matin.

Cette Odeur des joints, sans faire l’apologie des psychotropes, invente une mélancolie situationniste au parfum libertaire de mai 1968 revisitée à l’ère 2.0. Une forme réinventée de l’ultra-moderne solitude d'Alain Souchon, un manifeste esthétique de jeunes gens modernes qui veulent vivre sans temps mort et jouir sans entrave.

Hollydays, c’est Élise Preys, 26 ans, et Sébastien Delage, 31 ans, chroniqueurs de l’instant. Emportée par sa voix, dont le vibrato pleure, elle met à distance ces moments de vies d’une jeunesse en proie à la « désabusion ». Un néologisme choisi par Nino Ferrer pour exprimer un désenchantement sans issue. Mais, avec Hollydays, la désillusion est une matière et non une fin en soi. C’est une suite d’interrogations : où est notre vie ? Où est notre corps ? Où est notre espace ? Comment s’imbriquent les fragments d’un discours amoureux dans une vie, dont Perec disait qu’elle est un sommeil sans rêves. Portraits d’une génération qui a cru comme le chantait Bowie, que nous pouvions être des héros, juste pour une journée…

Le groupe Hollydays dit volontiers qu’ils cherchent à inventer un style : « le pleurer danser ». Effectivement, ces larmes de paillettes sur le dancefloor fabriquent une langue générationnelle, qui se déploie en parallèle au rap. Humeur blanche de centre-ville, Ken Loach au pays de la pop, qui évoque l’ennui sans s’ennuyer et la confession sociale. Attendre toujours l’emploi et boire pour oublier que l’on attend…

Avant la formation du groupe Hollydays, Sébastien a passé six ans dans l’Éducation nationale et Élise a été mannequin… En cela, nos deux tourtereaux de ce spleen idéal sont sortis de la titularisation du monde du travail, qui produit les insatisfaits, pour rejoindre celui des utopistes qui rêvent, comme le chantait Balavoine, de faire danser dans les soirées de monsieur Durand. Lever les bras en pensant et se diluant dans une même danse.

Le premier album de Hollydays sort au printemps 2018.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.