Pour son retour après deux semaines de 'Cannes and Co', Rebecca Manzoni choisit de présenter 'The Lookout', le nouvel album de l'Américaine Laura Veirs. Dans les États-Unis de Donald Trump, la promesse de ce disque est celle d'une vigie qui nous prévient de la tempête qui s'annonce.

La chanteuse américaine Laura Veirs publie 'The Lookout', un nouvel album de chansons folk impeccables.
La chanteuse américaine Laura Veirs publie 'The Lookout', un nouvel album de chansons folk impeccables. © Jason Quigley

En 2018, Laura Veirs a 45 ans. Ce disque, The Lookout, est donc celui d’une femme au mitan de sa vie et sa devise pourrait être : 

Plus tard, c’est maintenant.

Elle encapsule ses moments de bonheur dans des chansons qui durent souvent moins de trois minutes. Plutôt que de fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve, elle chante :

On savait que ça ne durerait pas. Mais c’était magnifique.

Laura Veirs publie des disques de folk impeccables. Après tout, comme le disent les cinéastes Joel et Ethan Coen :  

- Qu’est-ce qui n’est plus toute jeune et n’a pas pris une ride ?    
- Une chanson folk.

Avec The Lookout,ce dixième album, la musique atemporelle de Laura Veirs en est une nouvelle preuve.

Laura Veirs a grandi au milieu des montagnes du Colorado. Elle est géologue de formation. Les éléments et la nature habitent tous ses disques. Si on associe le folk à l’intime, ses chansons à elle sont plutôt en cinémascope. D’un titre à l’autre, Laura Veirs tresse le fil de sa vie personnelle avec la situation de son pays, les États-Unis. Son album s’intitule The Lookout,que l’on pourrait traduire par « celui qui fait le guet, celui qui nous prévient des dangers à venir ». The Lookout est ainsi un hommage à toutes celles et tous ceux qui sont des vigies, dans une Amérique qui va mal.

Ce disque est aussi une déclaration d’amour pour Tucker Martine, grand producteur et mari de Laura Veirs, avec lequel elle a conçu quasiment tous ses disques.

Laura Veirs publie des albums depuis 20 ans, mais elle est encore méconnue du grand public. Au magazine Magic, elle déclare

J’ai fait l’expérience d’une approche plus business de la musique. Je n’ai pas aimé. Pour moi, la musique, c’est jouer avec des gens que j’aime et voyager ensemble.

la suite à écouter...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.