Maarten Devoldere, l'une des moitiés du groupe Balthazar, publie un album sous le nom de Warhaus. Intitulé 'We Fucked A Flame Into Being', c'est la nouveauté musicale du jour.

La pochette de ce disque semble sortie d’un tabloïd. Une photo qui serait prise par un paparazzi sur la banquette arrière d’un taxi. Il y a une fille et un garçon, surpris par la lumière d’un flash. La plupart des chansons se passe après minuit. Dans la fumée des cigarettes et les vapeurs de whisky. Un homme, la trentaine, vous murmure à l’oreille.

Warhaus est le pseudonyme de Maarten Devoldere. Il est flamand. C’est l’un des meneurs de l’excellent groupe belge Balthazar et il publie son premier album solo. Son titre, We Fucked A Flame Into Being, est tiré de L’Amant de Lady Chatterley, roman de D.H. Lawrence, paru en 1928.

Mais, au fil de ces dix chansons, Warhaus déploie plutôt la bande-originale d’un film noir des années 1950. D’un titre à l’autre, on retrouve les mêmes motifs : un piano bar ici et un autre qui va débouler par là.

Maarten Devoldere est multi-instrumentiste et il a composé ce premier album solo l’été dernier. Il a quasiment tout conçu dans les quelques mètres carrés de sa péniche. Sur Internet, il existe un documentaire sans paroles qui retrace la fabrication du disque. On voit Devoldere chercher un son à la fois ample et bien compact.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.