Elle s’appelle Noura Mint Seymali. Elle est mauritanienne. Elle publie un nouvel album, intitulé 'Arbina', soit le meilleur de la musique actuelle venue du Sahara.

Sans le savoir, ce disque, venu de Mauritanie, entre en résonance avec l’actualité et les débats qui agitent notre douce France. Noura Mint Seymali est musulmane. Elle porte le voile. Et dans ses textes, sa voix puissante invite les femmes à se prendre en main. Autant qu’elle chante son amour pour Dieu.

Voilà une femme qui en appelle à la tolérance de Dieu sur fond de rock and roll. Que Dieu ait pitié de tous les peuples et de toutes les fois religieuses. Et Noura lui demande : « Aide-nous à garder la bonne vibe. »

Et la bonnevibe, elle l'a.

Noura Mint Seymali ne s’est pas posée la question de faire de la musique. Elle est née dedans, puisqu’elle vient d’une lignée de griots, musiciens et poètes en Mauritanie. Une lignée qu’elle honore, tout en étant bien décidée à réinventer la musique de son pays et à la faire connaître dans le monde entier.

Depuis ses premiers disques en 2006, c’est Jeiche, le mari de Noura qui fait miauler la guitare électrique.

L'équipe

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.