"The Visitor", c'est le titre du premier album de Kadhja Bonet, à l'affiche de Pop And Co ce matin.

Kadhja Bonet en concert à Berlin en 2015
Kadhja Bonet en concert à Berlin en 2015 © Getty / Stefan Hoederath

Kadhja Bonet une jeune femme qui n’est pas tout à fait de notre galaxie. A l’heure où tout le monde se répand et dévoile sa vie privée, elle, s’amuse à raconter qu’elle est née en 1784 à l’arrière d’une Ford spatiale. Heureusement, son vaisseau vient de se poser sur terre.

Kadhja Bonet fait tout, toute seule : elle chante, joue du violon, de la flûte, écrit, compose, produit. Dans une rare interview, accordée au journaliste Sofian Fanen sur le site d’informations "Les Jours", elle déclare :

En tant que femme, on est élevées de manière à ce que notre voix ne dépasse jamais celle d’un homme. Comme s’il fallait demander la permission de penser par soi – même.

Et avec ses premières chansons, Kadhja Bonet n’en fait qu’à sa tête. Quel que soit l’air du temps, elle prend la liberté de mélanger soul, jazz et pop, tandis qu’elle, a une formation classique. Elle fait la part belle aux cordes ... Et ça donne parfois des mélopées orientales.

Kadhja Bonet vient d’où ? De Californie. Jusqu’ici, la plupart des chansons de cette femme étaient disponibles sur internet. La publication de son premier album par le label Fat Possum compte des inédits qui restent fidèles à l’esprit de départ : offrir des morceaux qui seraient la bande son d’un rêve. Même dans la mise en scène la plus dépouillée … A chaque fois que cette femme fait son entrée, c’est un mirage. Ou un fantasme.

Kadhja Bonet sera en concert le 1er Mars à la Boule Noire à Paris.

La suite, à écouter ...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.