Avec André Manoukian… Vous consacrez votre “pop and co” à la Grande Sophie… et son nouvel album « nos histoires » qui sort demain !

La Grande Sophie
La Grande Sophie © Polydor

La synchronicité, c’est un état d’être qui attire les gens qu’on mérite. Et ben ça y est, la Grande Sophie est mure pour les grandes rencontres. Mais les rencontres n’arrivent que lorsqu’on s’est rencontré soi-même.C’est ce qu’elle nous dit dans « nos histoires ».

Dans ce septième album, elle plonge dans son intériorité pour mieux s’ouvrir à nous.La rencontre entre elle et le monde se fera autour d’un piano scandé, rythmique, rageur, un piano rock, un piano russe, qui sollicite le corps entier quand l’école occidentale ne sollicite que les poignets. C’est Maria Yudina, immense pianiste russe, que choisit Sophie comme héroïne. Cette opposante ouverte au régime subit tout au long de sa vie les avanies des soviétiques en même temps que l’admiration sans bornes de Staline : Un soir, il l’entend à la radio jouer Mozart. puis continue. Il veut le disque, mais il n’y en a pas, c’est du live. Il la fait réveiller en pleine nuit, pour enregistrer en studio. Quand on lui remet le disque, dès les premières notes, il éclate en sanglots...

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.