Ce matin, Didier Varrod qui célèbre à la fois Noël et un anniversaire. Bonjour Didier

Didier : Bonjour Bruno. Etant plutôt versé en ce jour particulier par un sentiment œcuménique, ce 25 décembre 2014 est pour moi sans oublier Jésus, l’occasion de célébrer l’anniversaire d’une grande et belle personne qui fête aujourd’hui ses 60 ans dans une forme de sobriété nostalgique impeccable. Et de m’adresser à elle directement avec toute la sérénité qui sied à un jour pareil. Il s’agit d’Annie Lennox qui vient de publier un album de reprises de chansons des années 30 et 40, intitulé « Nostalgia ».

Extrait de « Georgia in my mind »

Annie Lennox, vous êtes une chanteuse incandescente, polymorphe, aventurière, transgressive, vous avez questionné le son et les sens, l’image et le genre, offrant aux années 80 le meilleur d’elles mêmes, alors qu’elles étaient bien mal parties. Vous avez pris tous les risques. Provoquer la confusion des genres avant même la dépénalisation des minorités sexuelles, infuser un féminisme triomphant dans un business de la musique tenu par les hommes, rompre votre duo Eurythmics avant qu’il ne devienne une recette. Vous avez choisi de faire de votre grande et belle voix souple comme un velours vénitien, la voix des sans voix épousant avec une intime conviction le combat des femmes dans le monde entier. C’est donc une sorte de sororité d’arme qui vous relie aux combats et aux tragédies de Billie Holiday

Extrait de « Strange fruit »

C’est aussi votre inlassable lutte en faveur de la lutte contre le sida et de toutes les abominables exclusions qu’il a engendré, que vous êtes devenue outre manche une passionaria adulée et respectée. Plus de 80 millions d’albums vendus et l’année dernière votre pays vous décerne devant un parterre de 1000 invités le prix le plus prestigieux outre manche : le « Music Industry Trusts Award », une récompense au nom de toute l'industrie musicale britannique . Vous êtes végétarienne, écologiste militante, et aujourd’hui vous défiez le temps sans botox, ni bistouri, ni même transformation photoshopée. Oui, vous défiez le temps avec un album plein d’humilité. « Nostalgia » pour dire au monde que le temps qui court ne peut s’effacer, et que la nostalgie, avant d’être du marketing, est aussi un devoir de mémoire…

Extrait de « I Can dream, can I »

Vous avez 60 ans aujourd’hui, en ce jour de noël. La nostalgie que vous chantez ne vous éloigne pourtant pas du temps présent, et si vous aimez profondément votre époque, vous nous dites qu’il faut se souvenir d’où l’on vient, d’où l’on chante aussi. Rester vigilant pour éviter de replonger dans les ressacs de l’obscurité humaine. Un don de lumière. Annie Lennox, en ce jour de trêve, je vous remercie de vous. Car vous nous aidez à avoir moins peur du temps qui se rétrécit devant nous.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.