Français exilé au Canada, Jérôme Minière signe, depuis le milieu des années 1990, une discographie singulière, audacieuse et élégante. Son nouvel album, "Une clairière", a paru récemment sur le label Objet Disque et c'est le Pop & Co du jour.

Sur ce disque, la chanson qui s'intitule "La vérité est une espèce menacée" fait penser à un travelling. Jérôme Minière se met à parler sur le ton de la voix off d’un film, ou d’une lettre murmurée. Les mots ont l’air de lui venir au moment où il les dit, au rythme de ses pas, au gré de sa déambulation.

L’écriture de Jérôme Minière donne l’illusion de la spontanéité alors que sa scansion est au millimètre pour aborder des sujets vastes : nos vies qui ne cessent de s’accélérer et l’absurdité de tout ce temps qu’on passe, dans la lueur bleutée de nos écrans. « Ces temps-ci, j’ai remarqué, on n’écoute plus en entier tout ce qui est raconté. Alors à quoi bon continuer de penser, en entier ? », s'interroge-t-il dans le morceau "Le Beau Vide".

Jérôme Minière se présente d’une phrase

Je suis né quelque part, ensuite, j’ai étudié, rencontré tout un tas de monde, mangé trois fois par jour et essayé de dormir la nuit, bricolé quelques trucs.

« Né quelque part », c’est à Orléans. « Rencontré tout un tas de monde », c’est notamment à Montréal où il vit depuis plus de 20 ans. « Bricolé quelques trucs », c’est une douzaine d’albums, entre autres. La modestie de cette brève autobiographie rejoint celle des chansons de Jérôme Minière. Sa musique avance par glissements. On bascule d’un motif à l’autre insensiblement et le morceau s’éclaire sans que l’on ne comprenne comment.

Au milieu des années 1990, Jérôme Minière a imposé un ton à la fois intime et distancé sur des collages électroniques. Peu connu du grand public, ses premiers albums font pourtant partie de ceux qui ont creusé un sillon profond dans la chanson. Une chanson qui a l’ambition d’associer français, pop, électro et arrangements symphoniques.

Le nouvel album de Jérôme Minière s’intitule Une clairière. Il a paru sur le label Objet Disque et forme un diptyque avec Dans la forêt numérique, paru en décembre 2018. On peut écouter les deux disques ensemble... ou séparément. 

  • Légende du visuel principal: 'Une clairière', nouvel album de Jérôme Minière, a paru sur le label Objet Disque © Dan Popa
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.