La télévision fabrique des souvenirs en images, mais aussi en musique. 'Pop & Co' se penche sur l’histoire du label Télémusic qui fête ses 50 ans cette année.

Tout le monde a forcément entendu des productions de Télé Music sans le savoir. Parce qu’il suffisait d’allumer la télévision pour tomber dessus : des publicités pour les collants jusqu'à la musique pour pour patienter dans la bonne humeur et la sensualité, pendant le tirage du loto.

Télé Music est le premier label musical de l’histoire française à fournir le petit écran en bandes-sons. Essentiellement avec des compositions originales. Le label Télé Music est né grâce à Roger Torkaz, ancien cadre d’une société d’électroménager et, par ailleurs, mélomane raffiné. Si, aujourd’hui, on n’imagine pas d’images sans musique, qu’il s’agisse de publicités, de reportages ou d’émissions, Roger Torkaz y est pour quelque chose. L’histoire de Télé Music est donc aussi celle de médias audiovisuels où le silence n’est plus permis. Et pour arriver à cela, Roger Torkaz réunit le meilleur des musiciens français venus du classique, du jazz ou de la variété.

Parmi eux, il y a Monsieur Pierre-Alain Dahan, dont on trouve le nom comme batteur sur les disques de Johnny Hallyday ou de Sylvie Vartan. Mais ce n’est pas avec Johnny ou Sylvie qu’il pouvait mener des expériences. En revanche, pour un générique de Télé Music, si.

Avec Télé Music, de nombreuses émissions purent donc recevoir les honneurs de l’avant-garde musicale française des années 1970. Avant-garde, oui, parce que Télé Music nous a familiarisé.e.s avec des sons futuristes, synthétiques, en les faisant entrer dans notre salon par le biais du petit écran.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.