Pop & Co, c’est du lundi au jeudi… et le vendredi, c’est Tubes & Co !

De l’action. Du sang. Et de l’amour ce mercredi. Pop & Co est consacré aux bandes-annonces de films. Une bande annonce, comment ça marche ?

Parmi elles, figure celle du prochain volet de la sagaStar Wars . En 15 jours à peine, 46 millions de personnes l’ont déjà regardée sur YouTube .

Et parmi ces 46 millions, il y a le Père Roderick , un prêtre néerlandais qui se filme beaucoup. Dernièrement, le Père Roderick s’est donc filmé en train de regarder la bande-annonce de Star Wars VII - Le Réveil de la Force . Une façon comme une autre d’atteindre le ciel. Le septième ciel.

Il fait « Oh Waouh ! » 41 fois en deux minutes pile. Depuis 15 jours, d’autres ont réalisé desparodies . Et dès le 17 avril, lendemain de la mise en ligne du film-annonce officiel, la valeur boursière de Disney progressait de deux milliards de dollars .__ Pourtant, Star Wars VII - Le Réveil de la Force ne sortira que dans huit mois, le 18 décembre 2015 exactement. La toute première bande-annonce du film fut mise en ligne en novembre dernier. C’est donc ce qui s’appelle créer attente et excitation. En amont.

Si ces bandes-annonces de Star Wars sont exceptionnelles par leur écho, elles n’en appliquent pas moins des codes utilisés par la majorité. Et notamment le recours à la voix off . Car, regarder une bande-annonce, c’est avoir rendez-vous avec une voix, souvent masculine . Celui qui a inventé l’exercice est un américain du nom de Don LaFontaine . Don LaFontaine fut la voix de 4 000 films-annonces , dont il a écrit la plupart des textes. L’expression qu’il a le plus prononcée étant : « Dans un monde… ». Don LaFontaine est mort en 2008 , juste avant de déposer sa voix , dans le but d’intenter un procès à tous ceux qui l’ont copiée. Car cette voix fut pompée, et aujourd’hui encore.

Avertissement bande-annonce - Motion Picture Association of America
Avertissement bande-annonce - Motion Picture Association of America © MPAA / MPAA

Si la bande-annonce est un objet marketing elle est aussi source de création pour devenir court-métrage à part entière. En 1997, Agnès Jaoui réalise la bande-annonce de On connaît la chanson , un film d’Alain Resnais dont elle a écrit le scénario avec Jean-Pierre Bacri . En une minute et 44 secondes, pas une fois, on ne voit une image du film. Mais les comédiens, si. Agnès Jaoui commet en plus un autre écart : elle n’utilise pas de musique .

la suite à écouter...

Un grand merci à Axel Brücker , spécialiste et passionné des bandes-annonces et de leur histoire, de son aide pour cette chronique. Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.