À la veille de la diffusion exclusive sur France Inter du concert parisien des Arctic Monkeys, 'Pop & Co' se penche sur leur dernier album 'Tranquility Base - Hotel + Casino'. Un disque "cinégénique" pour lequel Alex Turner a décidé de relancer une nouvelle fois les dés de sa formation.

« Quand est-ce que tu te trouves un vrai boulot ? », a demandé sa mère, institutrice, à Alex Turner, le "patron" des Arctic Monkeys. Elle ne devrait pourtant pas s’inquiéter : depuis 12 ans, ce garçon construit un parcours fait d’audace et de succès mondiaux. Il aurait pu faire un fond de commerce d’hymnes pop, taillés pour les stades, mais, à 32 ans, Alex Turner a décidé d’installer son gang dans l’intimité d’un piano-bar.

Les Anglais d'Arctic Monkeys viennent du creuset musical de Sheffield et de ses quartiers ouvriers. Toutefois, depuis cinq ans, Alex Turner s’est exilé à Los Angeles. Le regard que cet Anglais pose sur la Californie n’est pas celui d’un môme émerveillé. Au lieu de nous servir la carte postale des plages ensoleillées, il écrit plutôt la bande-son d’un film d’horreur tourné dans un château hanté. Et Alex Turner d’évoquer : 

Un leader du monde libre qui n’est rien d’autre qu’un catcheur minable.

Tranquility Base - Hotel + Casino, sixième album des Arctic Monkeys, raconte aussi l’histoire d’un musicien qui remet son titre en jeu, en construisant un nouveau personnage. On avait connu Alex Turner avec banane et blouson de cuir, façon rockeur des années 1960, mais, pour ce disque, il sort la panoplie du crooner, en costume avec ses cheveux plaqués en arrière. Turner en crooner, ce n’est pas le cliché d’une voix de velours censée toutes les faire tomber. Sa palette est bien plus large. Turner en crooner, c’est une menace qui plane. « Take it easy », « détends-toi, prends-le à la cool », dit-il. Mais on est tenté·e·s de ne pas le croire.

Parmi ses influences, Alex Turner cite David Bowie, Serge Gainsbourg et le compositeur de musiques de films François de Roubaix. Contrairement à son habitude, Alex Turner n'a pas composé ses chansons cinégéniques à la guitare, mais au piano. Piano et basse tiennent ainsi souvent le premier rôle dans ce disque.

la suite à écouter...

Légende du visuel principal:
Les quatre Anglais de Arctic Monkeys remontent sur scène pour défendre leur nouvel album 'Tranquility Base - Hotel + Casino' © Zackery Michael
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.