À l'occasion du dixième anniversaire de la mort du chanteur, Pop & Co est consacré toute la semaine à Alain Bashung. Pour le deuxième épisode, Rebecca Manzoni se penche sur l'univers poétique du chanteur, dessiné, album après album, parolier après parolier, et porté par une voix et une scansion uniques.

Alain Bashung lors de l'enregistrement de l'émission "Stars" en 1981
Alain Bashung lors de l'enregistrement de l'émission "Stars" en 1981 © AFP / Jean-Claude Pierdet / INA

Rediffusion de l'émission du 12 mars 2019

Il y a toute une littérature passionnante et savante sur les textes de Bashung. Il y est question d’isotopie ou d’homogénéité phonique. Et puis il y a ses mots à lui, dans une interview donnée aux Inrockuptibles en 1991 où il résume : 

D’un côté, j’ai envie d’être clair. De l’autre, ça me fait chier.

Être explicite et à sens unique, ça n’a jamais été l’idée. Boris Bergman, premier parolier des albums de Bashung, plonge autant dans l’univers des westerns que dans la mythologie du rock’n’roll, qu’ils aiment tous les deux, pour écrire des chansons. Dans la chanson "Rebel", sur l'album Pizza, on entend dans le refrain la formule « Yé nen pé plou ! ». Il faut y comprendre "Je n'en peux plus". Boris Bergman l'a balancée, dans un soupir, par épuisement, parce qu’il n’arrivait pas à venir à bout du morceau.D’un parolier à l’autre, de Boris Bergman à Jean Fauque, Bashung va transformer le rock en France, pas à pas. Contrairement aux yéyés, il n’en a jamais fait un truc de jeunesse, parce qu’en enregistrant son premier album à 30 ans, Bashung était déjà un vieux débutant. Mais quand même, le rock avait encore à voir avec la rébellion, un sursaut. Et, petit à petit, il en fait autre chose : un enjeu de recherche et d’élégance. Il explique :

J’ai parfois utilisé des mots qu’on avait perdu de vue. « Souliers », « dauphine ». Les mots neufs, ça peut être des mots anciens qui renaissent.

Une intégrale de l'œuvre d'Alain Bashung, avec démos, archives, bonus et inédits, a été éditée sous le titre Immortel.

Aller plus loin

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.