William Z Villain est un Américain de 26 ans dont on sait peu de choses. Sinon qu'il sort un premier album éponyme sur le label français Normandeep Blues.

On sait aussi qu'en plus de la musique, il est maraîcher à l’occasion. Il chante du blues. Son premier album est constitué d'une dizaine de chansons qui semblent enregistrées pour des veillées, les nuits de pleine lune.

William Z Villain est un Américain du Wisconsin, mais c’est le label françaisNormandeep Blues qui publie son premier album. Toutes ses chansons ont l’air d’avoir été enregistrées sur le moment, au fil de l’inspiration, sans souci d’être appliqué, de bien faire. Il garde les prises où il renifle, les moments où il manipule son matériel. De plus, il invente un blues qui mélange percussions orientales ou rythmes afro-cubains. Du blues comme la bande-son d’une cérémonie vaudou.

Sur cet album qui porte son nom, William Z Villain fait tout ou presque. Guitares, piano, percussions, chant. Une musique brute, les deux pieds dans la poussière, le tout devant un décor fantastique. William Z Villain fait entrer les sons de la nature sur son disque. Le bruit de l’océan ou un concert de criquets.

la suite à écouter

William Z Villain fait partie de la programmation du festival Les Nuits de l’Alligator qui se tient dans 14 villes de France du 7 au 18 février 2017.

La chronique en vidéo

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.