Pour suivre Pop Fiction sur ou réagir à l'émission :

D’A la maison Blanche à Borgen en passant par House Of Cards ou The Wire , les séries anglo-saxonnes et scandinaves savent nous raconter des histoires politiques à la fois sophistiqués et haletantes. En France, nous proposons enfin des fictions télé politiques digne de ce nom. Comme Baron Noir avec Kad Merad et Niels Arestrup dont la diffusion commence Lundi 8 février sur Canal +

Et dans la seconde partie de l’émission nous évoquerons une comédie musicale à l’affiche à Paris. Kiss me Kate , une pièce étincelante et une réjouissante mise en abyme de la Mégère apprivoisée de Shakespeare qui se joue donc sur scène et en coulisse. Nous évoquerons donc le créateur de Kiss me Kate , Cole Porter, l’un des plus grands compositeurs américain.

L'une des séries politique les plus marquantes de l'histoire de la télévision : "A la maison blanche (West Wings)"

Une comédie musicale qui nous rend heureux : Kiss Me Kate

avec Jean-Luc Choplin, Laurent Valière, Guillemette Odicino

Kiss Me Kate bandeau
Kiss Me Kate bandeau © Théâtre du Chatelet

au Théâtre du Châtelet à Paris, jusqu'au 12 février 2016.

> Kiss Me Kate sur France Inter

...sur une partition de Cole Porter, "réstaurée" pour l'occasion

Comment réussir une bonne série politique ?

Anna Mouglalis (Amélie Dorendeu), Niels Arestrup (Francis Laugier), Kad Merad (Philippe Rickwaert)
Anna Mouglalis (Amélie Dorendeu), Niels Arestrup (Francis Laugier), Kad Merad (Philippe Rickwaert) © Canal+

avec Carole Desbarats, Pierre Sérisier et Eric Libiot

Vous avez peut-être reconnu le générique de Borgen, une femme au pouvoir, l’une des séries politiques de référence qui raconte l’ascension et la chute d’une femme premier ministre au Danemark.

Pourquoi voit-on aussi peu de séries télé politiques sur nos écrans ? La politique est pourtant un genre propice au récit, il suffit de lire bien des pièces de Shakespeare. Dans Télérama, Pierre Langlais écrit avec justesse que si nous voyons aussi peu de séries politiques c’est parce que « le spectacle qu’offre nos hommes politiques se suffit à lui-même » .

Pourquoi ne voit-on pas davantage de séries télé politiques ? Frilosité des diffuseurs, des producteurs, désintérêt des scénaristes ? Nous verrons que les français proposent enfin de bonnes fictions politiques à la télé. Comme Baron Noir avec Kad Merad et Nils Arestrup.

Alors que la nouvelle série "Baon Noir" débarque sur Canal +, retour sur un genre fictionel ancré dans la "réalité" : la série politique.

diffusion des deux premiers épisodes de Baron noir, Lundi 8 février sur Canal Plus

Ces films qui peuvent changer votre vie

Cette semaine Guillemette Odicino nous dévoile l'importance d'une oeuvre majeure de Jacques Rivette mort la semaine dernière, son film "La belle noiseuse", Palme d'or au festival de Cannes en 1991.

Un peintre vieillissant est rongé par un secret qui l'obsède : l'abandon, il y a dix ans, d'un grand tableau qui devait être son chef-d'oeuvre et dont sa femme était le modèle. L'arrivée d'un jeune couple dans sa propriété du Midi va lui permettre de reprendre cette oeuvre et c'est la jeune femme, qui cette fois, lui sert de modèle. Pendant les cinq journées de pose, la tension va monter entre les différents protagonistes.

Les liens

Baron Noir sur le site de Canal Plus

Kiss me, Kate sur le site du Théâtre du Châtelet

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.