Pour suivre Pop Fiction sur ou réagir à l'émission :

A quoi sert encore la critique ciné ?

Affiche du 68ème festival de Cannes
Affiche du 68ème festival de Cannes © Radio France

avec Marie Sauvion, Guillemette Odicino, François Forestier et Eric Libiot

"U n critique, c'est un cul-de-jatte qui veut vous apprendre à marcher ". Cette phrase de Channing Pollock, dramaturge et scénariste américain du début du XXème siècle, décrit parfaitement la relation, souvent houleuse, du critique cinéaste avec l'objet ou la personne qu'il juge de sa plume. Imité, caricaturé et parfois contredit, le critique d'aujourd'hui ne fait plus seulement face aux cinéastes, mais se voit également concurrencé par une foule d'anonymes. Entre blogs et commentaires, quel est donc encore son rôle ? Et est-il pour autant moins légitime que par le passé ? Voilà autant de questions sur un monde décrié, passerelles vers une profession indiscociable du coeur de beaucoup d'activités : la création.

"Chroniques de cinéma - c'est de la daube !" de François Forestier
"Chroniques de cinéma - c'est de la daube !" de François Forestier © Radio France

I nvité de circonstance, l'écrivain et journaliste François Forestier sera en studio à l'occasion de la sortie de son livre "Chronique de cinéma, c'est de la daube ! ", aux éditions Hugo & Compagnie.

P arce que critiquer, c'est juger, vexer, embellir, irriter ou complimenter. Parce que l'exercice critique est infiniment plus qu'un simple épanchement d'égo, où un juge suprême delivrerait bons et mauvais points avec mépris et détachement.

N ous discuterons également des rapports qu'entretiennent les critiques avec les professionnels du cinéma, relation pour le moins déterminante. Car oui, comment critiquer objectivement...un ami ? Ou l'inverse ?

L es nouvelles règles du jeu de la critique, c'est le terrain d'expression de l'émission de cette semaine !

Le bonus de Laurent Bourdon - avec le site FilmoTV

filmo tv
filmo tv © Radio France
**A** près _Birdman_ , avec Mickael Keaton en ex-super-star, et l'Al Pacino angoissé et au bord du gouffre de _The Humbling_ , mercredi prochain sort _les Lettres portugaise_ s, un film français de Bruno François-Boucher et Jean-Paul Harlan-Seaulieu. Le pitch ? Une actrice devant entrer dans la peau d’une religieuse portugaise, amoureuse d’un officier français. **V** ous l'aurez compris Laurent Bourdon revient cette semaine sur une mise en abîme du métier de comédien, avec des artistes dépeignant leur propre profession sur grand écran. ### Ces personnages qui changent nos vies **T** hibaut de Saint-Maurice dresse cette semaine le portrait d'Amélie Poulain, incarnée en 2001 par Audrey Tautou au cinéma. La petite serveuse du quartier de Montmartre représente l'archétype de la jeune femme simplette et bienheureuse, soucieuse de faire le bien tout autour d'elle...
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.