E n raison d’un appel à la grève par plusieurs organisations syndicales portant sur les difficultés budgétaires et la défense de l’emploi à Radio France, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l'intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser.

Pour rester informés en temps réel, suivez-nous @franceinter sur et Facebook

Et pour savoir quelle chanson vous avez entendue à la place de votre émission, retrouvez le programme musical de grève ici.

***

Pour suivre Pop Fiction sur ou réagir à l'émission :

Dexter
Dexter ©

Avec Caroline Veunac, Dominique Jubin, François Jost et Vincent Colonna.

Les méchants des séries TV

C'est l'un des plaisirs des séries télévisées : adorer ou détester des personnages odieux qui osent, nous choquent et nous font peur. Les méchants sont des figures incontournables de tous récits et ce sont eux qui nous attirent devant nos écrans. On regarde pour le professeur de chimie, baron de la drogue dans Breaking Bad , l’homme politique manipulateur dans House of Cards ou encore la famille Lannister dans Game of Thrones pour ne citer qu'eux. Tous ces méchants, véritables anti-héros nous fascinent.

Ouvrages sur les méchants dans les séries télés
Ouvrages sur les méchants dans les séries télés © Radio France

Avec François Jost, auteur de l'ouvrage Les Nouveaux Méchants , et Vincent Colonna,L'art des séries télé 2 , nous essaierons de comprendre cette fascination pour les méchants des séries TV. Comment sont-ils devenus ainsi ? La figure du méchant a-t-elle évoluée au fil du temps ? Existe-t-il plusieurs typologies de méchants ? Et si oui qu’elles sont leur caractéristiques ? Cette émission explore notre goût pour le mal.

Le bonus de Laurent Bourdon - avec le site FilmoTV

Ces héros qui vous veulent du bien

Thibaut de Saint Maurice nous dresse le portrait de Walter White, le personnage phare de la série Breaking Bad. Un professeur de chimie atypique reconverti en baron de la drogue.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.