Cette semaine, en plein Festival de Cannes, nous évoquons ces films affligeants et sympathiques mais qui procurent un certain plaisir

Pour suivre Pop fiction sur ou réagir à l'émission:

"101 nanars"
"101 nanars" © Denoel / Denoel

Cette semaine, en plein Festival de Cannes, nous évoquons ces films affligeants et sympathiques mais qui procurent un certain plaisir : Les nanars , dont la nullité confine parfois au sublime...Des films d’Ed Wood à ceux de Max Pécas , retour sur l’art du nanar. A ne pas confondre avec les navets qui nous font bailler d’ennui.

Au programme :

  • Top Gun __
  • Supernichons contre mafia
  • D'où viens-tu Johnny
  • Zabriskie Point
  • Oh que mambo !
  • Golgotha
  • Cléopâtre (Mankiewicz) __
  • The Room
  • Garv :Pride and honour
  • On se calme et on boit frais à Saint-tropez
  • T'aime
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec :

  • François Forestier, auteur de « 101 Nanars, une anthologie du cinéma affligeant (mais hilarant) », Denoël
  • Baptiste Liger, journaliste
  • Eric Libiot, critique cinéma, rédacteur en chef à L'Express des pages Culture.
  • François Cau, auteur de « Nanarland : le livre des mauvais films sympathiques », Vol. 1, Ankama

Ces films qui peuvent changer votre vie : la chronique cinéphiliquede Guillemette Odicino

Cette semaine, Guillemette Odicino s'intéresse à"Valmont", libre adaption des"Liaisons dangereuses" de Choderlos de Laclos, parMiloš Forman, en 1989.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.