Pour le quatrième numéro de cette séquence confinée, Rebecca Manzoni s'entretient avec l'autrice-compositrice-interprète Jeanne Cherhal. Alors qu'elle a interrompu la tournée de son dernier album 'L'An 40', la chanteuse, au matin du jour où elle devait se produire à Rennes, prodigue quelques conseils musicaux.

Jeanne Cherhal a dû interrompre la tournée de son dernier album, 'L'An 40', paru sur le label Barclay en septembre 2019
Jeanne Cherhal a dû interrompre la tournée de son dernier album, 'L'An 40', paru sur le label Barclay en septembre 2019 © Jean-François Robert

Depuis son bureau/chambre d'ami·e·s/salle de musique, Jeanne Cherhal est au téléphone avec Rebecca Manzoni (qui est, pour sa part, bien entendu, dans sa cuisine). Au programme de leur échange : une lecture comparée d'un texte pioché dans le premier album de Julien Baer et de la chanson Je chante de Charles Trenet, les méfaits des besoins de l'intendance sur la créativité ou encore les différentes acceptions du mot "quarantaine".

Extraits choisis

Jeanne Cherhal : « Je suis plus dans une intendance que dans une période de créativité. J'aimerais bien pouvoir dire que je profite de ce temps pour être en introspection et en création, mais j'y arrive pas ! J'y arrive pas ! Je passe l'aspirateur et je fais des pâtes ! »

« Il faut pas avoir honte de dire que ce n'est pas facile, que l'on n'est pas dans une période où l'on est créatif·ve. »

« La chanson de Julien Baer [Le Monde s'écroule] a une distance qui permet d'avaler ses paroles. Ça fait vachement relativiser. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'Apocalypse, mais avec un mojito !

« Ma chanson L'An 40, c'est quand même une chanson sur la quarantaine et la quarantaine, c'est un mot qui est très actuel ! Quand j'ai écrit ce disque, L'An 40, sur ma quarantaine, c'était pas du tout dans cette acception-là que je prenais le mot... Le terme quarantaine peut avoir plusieurs sens. »

La programmation musicale et le choix de Jeanne Cherhal

  • Julien Baer, Le Monde s'écroule, en 1997
  • Jeanne Cherhal, L'An 40, en 2019
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin

Le dernier album en date de Jeanne Cherhal, L'An 40, a paru sur le label Barclay et c'est un disque magnifique.

Retrouvez Jeanne Cherhal en live sur son compte Instagram.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.