Un an après la parution de 'Crave', son premier album, Léonie Pernet revient avec un nouvel EP intitulé 'The Craving Tape'. Pour la chanteuse et multi-instrumentiste âgée de 30 ans, c'est l'occasion de confirmer son talent et d'affirmer son credo : le refus des compromis et des étiquettes.

Crave, le premier disque de Léonie Pernet a paru il y a un an. Sur celui-ci, elle reprenait une chanson interprétée à l'origine par Jeanne Moreau : "India Song". Sans doute parce que Léonie Pernet se reconnaît dans la voix d’une femme qui continue d’incarner la liberté. Son parcours à elle n’obéit qu’à sa volonté autant qu’à ses errances.

Léonie Pernet a 30 ans et déjà plusieurs vies : organisatrice de soirées, signataire de mix engagés en faveur du mariage pour tou·te·s, compositrice de musique de films, et percussionniste pour d’autres musicien·ne·s. Ce qui fait l’unité de toutes ces vies, c’est d’abord le refus du compromis. Elle dit : 

Je ne coche aucune case, de son, de style, de format.

Léonie Pernet crée des textures électroniques, qu’elle mélange à l’acoustique. Ses chansons sont en français, anglais ou arabe. Elle invite parfois son amie Hanaa Ouassim, comme c'est le cas sur le titre "Auaati", également présent sur Crave.

Un an après la publication de ce premier album, Léonie Pernet en publie un écho aujourd’hui. Cinq morceaux, dont trois inédits, et autant de plongées dans des univers encore différents. Le 20 juin 2019, Léonie Pernet a joué dans une église. C’était à Saint-Eustache, à Paris. C’est ce lieu qui a inspiré et décidé de l’ampleur de ses nouvelles chansons.

Avec ces nouveaux morceaux, Léonie Pernet réussit à marier dans une même chanson des façons de vivre la musique à priori incompatibles. Elle a vécu les nuits en club, l’ivresse et le rythme et, dans le même temps, elle fut étudiante à l'université pour apprendre la musique liturgique. Pour fixer l’esprit de ces nouveaux morceaux et arrangements, elle dit : 

Dans un monde où il est difficile de s’entendre, de penser et de ressentir, où les réseaux sociaux et les chaînes d’info hurlent chaque jour plus fort que la veille, j’ai eu besoin d’appuyer sur pause.

Pour aller plus loin

L’album de Léonie Pernet, toujours disponible, s’intitule Crave, tandis que ses cinq nouveaux morceaux sont réunis sous le titre The Craving Tape.

Elle sera en concert à Chelles le 14 décembre, au Festival La Scène aux Champs, à Saubrigues, le 18 janvier 2020 ou encore à La Boule Noire, à Paris, le 31 mars 2020.

  • Légende du visuel principal: Le 20 juin 2019, Léonie Pernet donnait un concert à l'église Saint-Eustache, à Paris. C’est ce lieu qui a inspiré et décidé de l’ampleur des nouvelles chansons de son nouvel EP, 'The Craving Tape' © Léa Salomon
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.