Adrien Leprêtre, musicien normand qui avance sous le nom de Samba De La Muerte, revient, trois ans après 'Colors', avec un nouvel album. Intitulé 'A Life with Large Opening', ce deuxième disque, à l'instar du précédent, ne met pas particulièrement la samba à l'honneur, mais mélange savamment acoustique et électronique.

L'un des singles de ce nouvel album s'intitule "Fast", que l'on traduit en français par « vite ». Faire vite, pour éviter les réflexions inutiles, sauter dans le premier avion et rêver, à travers le hublot, avec pas grand-chose en poche. Une légèreté et une insouciance des voyages que l’on a perdues. Samba De La Muerte les célèbre dans ce morceau et Adrien Leprêtre, aux manettes du groupe, continue de les pratiquer. Après l’Orient ou l’Afrique, qui ont inspiré ses disques précédents et à venir, il puise son inspiration moins loin, cette fois. Juste de l’autre côté de la Manche. Lui, est installé à Caen.

Samba De La Muerte publie un deuxième album et le nom du groupe continue d’être une fausse piste. Pas de samba au premier abord, donc, mais un disque qui reste fidèle à l’ambition de brasser toutes les musiques avec de l’électronique. Avec une expérience de cinq ans à la tête de ce groupe et des projets parallèles, les morceaux d’Adrien Leprêtre ont aujourd’hui une précision et une fragilité de funambule. Pile à l’équilibre entre acoustique et synthétique.

Pour composer ce deuxième album, Adrien Leprêtre a d’abord dégagé son établi. Resteraient une guitare basse, un piano électrique Wurlitzer et une batterie. À la mécanique de motifs répétés, il ajoute des rythmes bancals, des ambiances, enregistrées avec son téléphone portable en bas de chez lui. Et des textures sonores qui font la signature du groupe. En-dehors de "Park", titre avec un rappeur américain dont il veut garder l’identité secrète, Adrien Leprêtre chante sur tous les morceaux, avec des voix souvent hautes. Elles se fondent dans le décor ou se posent comme des nappes de claviers.

Dans le flux de l’information qui charrie scandales, catastrophes et fin du monde annoncée, l’état d’esprit du disque, c’est le refus du renoncement. Continuer d’espérer en restant lucide, si possible. La démarche du groupe est résumée par le nom du label indépendant qui publie l’album. Le nom de ce label, qui a l’ambition de faire vivre la scène musicale caennaise, c’est Collectif Toujours. Et, sur le disque A Life with Large Opening, on trouve un morceau qui s'intitule "Side by Side", « côte à côte ».

Pour aller plus loin

Les dates de concert de Samba De La Muerte sont disponibles sur la page Facebook du groupe.

  • Légende du visuel principal: 'A Life with Large Opening', nouvel album de Samba de la Muerte, a paru sur le label Collectif Toujours © Sylvain La Rosa
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.