Le chanteur et musicien américain Bill Withers s'est éteint à Los Angeles le 30 mars dernier, à l'âge de 81 ans. Pour rendre hommage, dans Pop N' Co, à ce génie de la soul, Rebecca Manzoni a choisi quatres titres, dans une carrière impeccable au demeurant.

Bill Withers, l'un des plus célèbres représentants de la soul music, s'est éteint le 30 mars 2020 à l'âge de 81 ans. Sur cette photo prise à Los Angeles en 1972, il a 34 ans.
Bill Withers, l'un des plus célèbres représentants de la soul music, s'est éteint le 30 mars 2020 à l'âge de 81 ans. Sur cette photo prise à Los Angeles en 1972, il a 34 ans. © Getty / Michael Ochs Archives

Le premier album de Bill Withers s’intitule Just As I Am et, déjà, la pochette du disque tient cette promesse de « juste comme je suis » : Bill Withers pose avec sa lunch box d’ouvrier, comme s’il avait enregistré les chansons à la pause déjeuner, entre deux prises de service à l’usine. A l’époque, il fabrique des toilettes pour des avions et il écrit son premier tube, "Ain't No Sunshine". En 1971, Bill Withers a 32 ans. 

Questlove, batteur du groupe The Roots, disait de Bill Withers :

Il est le dernier à être Monsieur Tout-le-monde parmi les artistes afro-américains. Depuis, soit on est considéré comme primitif, soit il faut être surréel, comme Michael Jackson. Peu se présentent comme des gars lambdas tels que les Blancs peuvent avoir avec Bruce Springsteen.

Un gars lambda qui a publié un live chef-d’œuvre, enregistré au Carnegie Hall en 1973.

Parfois, le trait de génie consiste à répéter « I know » jusqu’à l’essoufflement... parce que le texte est inachevé et qu’il faut combler. Bill Withers fera une signature de ces moments où il est quasiment a capella. C’est le cas dans d’autres bijoux comme "Use Me".

Du groove et peu d’emphase, avec des compositions qui mélangeaient pourtant funk, soul, folk, pop. Bill Withers s’effaçait derrière ses chansons. Son nom pouvait ne rien dire à certains, mais ses mélodies parlaient à tout le monde, autant que ses récits.

Il y a l’histoire de ce couple qui marche dans la rue. Elle baisse les yeux quand elle croise un autre homme. Un détail qui suffit à ces questions : « Qui est-il et qu’est-ce qu’il représente pour toi ? » La chanson "Who Is He (And What Is He to You)?" est une histoire de jalousie, écrite comme la bande-originale d’un thriller.

C’est souvent par des reprises, exécutées par Ray Charles, Michael Jackson ou Paul McCartney, que l’on a découvert les chansons de Bill Withers. Il s’était, lui, retiré de l’industrie musicale depuis plus de 30 ans. Restent des morceaux qui nous accompagnent, comme ce "Lean on Me", qui dit ceci :

Parfois, dans nos vies, nous avons tous de la peine, du chagrin. Mais si nous sommes sages, nous savons qu’il y aura toujours un lendemain. Repose-toi sur moi, quand tu flancheras, je serai ton ami. Je t’aiderai à avancer.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.