L'Italie fait la une de la presse et l'ouverture des journaux en ce début de semaine pour cause de crise sanitaire. Mais c'est une autre raison qui conduit Rebecca Manzoni à regarder de l'autre côté des Alpes : Andrea Laszlo de Simone, auteur compositeur interprète de 34 ans qui publie un nouvel EP, 'Immensità'.

Andrea Laszlo de Simone a 34 ans, vit à Turin et vient de publier son troisième disque, intitulé Immensità. Quand on dit « pop italienne », vient à l’oreille une série de clichés, souvent liés aux tubes des années 1980 : des voix de mâles éraillées qui chantent « je t’aime » ou « pourquoi m’as-tu quitté ? » ou les deux à la fois. À ce titre, Andrea Laszlo de Simone vient d’une autre galaxie : celle de la pop italienne des années 1960 et 1970 avec ses symphonies de poche, avec sa voix d’alcôve, avec sa poésie qui dit :

La vie est comme un plan incliné. On y glisse trop vite vers demain. Les lendemains viennent tout de suite grossir le passé. Et c’est notre fin.

La naissance, la mort, le temps qui passe... Andrea Laszlo de Simone dit que c’est la paternité qui inspire sa musique. Des sujets vastes et des chansons taillées pour, qui commencent pourtant, et toujours, par un motif tout simple : le son de la pluie, un tic-tac de réveil, sa guitare et sa voix. Ensuite, les morceaux prennent le large petit à petit, à l'instar de la chanson "Conchiglie", qui dure 7 minutes et se termine en épopée, sur le rythme du Boléro de Ravel. Entre son début et sa fin, il y a un monde, qui emprunte un certain nombre de détours.

Le disque s’intitule Immensità et il compte seulement quatre chansons, ce qui détonne au milieu des albums qui démultiplient les morceaux, pour maximiser les chances de figurer dans des playlists, sur les plates-formes d’écoute. Andrea Laszlo de Simone arrive en France déjà entouré d’une légende : musicien autodidacte, il joue de tous les instruments et n’aurait jamais acheté un seul disque de sa vie. C’est donc instinctivement qu’il passerait de la modestie du folk, au slow et à la pop orchestrale.

Pour aller plus loin

  • Immensità, d’Andrea Laszlo de Simone, a paru sur les labels Ekler’o’shock et Hamburger Records.
  • Andrea Laszlo de Simone devrait être en concert au Printemps de Bourges le 23 avril 2020.

Merci à Jean-Baptiste Audibert de cette découverte

  • Légende du visuel principal: 'Immensità', nouvel EP d'Andrea Laszlo de Simone, a paru le 6 mars 2020 © Ivana Noto
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.