Seu Jorge s'est fait connaître en reprenant façon bossa nova des tubes de David Bowie dans la bande-originale du film de Wes Anderson 'La Vie Aquatique'. Seu Jorge partage aujourd'hui l'affiche avec un autre artiste brésilien : Rogê. Ils ont enregistré ensemble, en acoustique et en une seule prise un disque sublime.

Dans "Onda Carioca", l'une des chansons du disque Seu Jorge & Rogê, on entend Seu Jorge demander à son ami : « C’est quoi ta musique Rogê ? ». Rogê lui répond « Onda Carioca » et Seu Jorge répète ce titre "Onda Carioca" avec délectation, comme s’il prenait place dans une chaise longue. Cariocas ils le furent, l’un et l’autre : Seu Jorge, guitariste autodidacte ayant grandi dans les favelas de la grande banlieue de Rio ; et Rogê, qui a embrasé les nuits cariocas avec sa samba funk

Seu Jorge & Rogê est le disque de deux Brésiliens exilés. Deux hommes de 49 et 44 ans qui vivent aujourd’hui à Los Angeles, aux États-Unis. Seu Jorge y est installé depuis un moment, happé par une carrière au cinéma. Il est aujourd’hui à l’affiche d’une série qui s’intitule Brotherhood après s'être fait connaître dans La Vie Aquatique de Wes Anderson, en moussaillon à bonnet rouge qui reprenait des chansons de David Bowie en portugais. Quant à Rogê, il a décidé de quitter le Brésil peu de temps après l’élection de Jair Bolsonaro. Dans une interview accordée au New York Times au mois de janvier 2020, Seu Jorge affirme :

Nous n’avons pas la prétention de faire des chansons politiques.

Mais leur geste l’est : célébrer la samba, une culture musicale qu’ils estiment plus respectée à l’étranger que dans leur propre pays, avec, notamment, ce refrain qui dit :

C’est le tambour qui t’a appris la samba. C’est le tambour qui t’a appris à chanter, à boire. C’est le tambour qui t’a appris à vivre.

Seu Jorge et Rogê ont participé au renouveau de la musique brésilienne populaire des années 2000 en mêlant samba, funk, reggae et électro. Ce premier album ensemble sonne comme un retour aux sources et refuse le filet de la technique. Les chansons ont été enregistrées en une seule prise, sans coupes ni retouches possibles. C’est le parti-pris éditorial de Night Dreamer, un tout jeune label né à l’automne dernier. Cet album de Seu Jorge et Rogê est le deuxième qu’il publie. Leurs hésitations n’ont pas été gommées. Leurs voix parfois murmurées sont toujours marquées par l’attention de l’un pour l’autre. 

Le disque porte simplement les noms de ses auteurs : Seu Jorge & Rogê.

  • Légende du visuel principal: 'Seu Jorge & Rogê', l'album acoustique de Seu Jorge et Rogê, a paru sur le nouveau label Night Dreamer © Elaine Groenestein
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.