Izïa est à l'affiche de Pop N' Co avec son dernier album, 'Citadelle'. Un disque plein de fougue et de tendresse.

Sur Citadelle, le dernier album d'Izïa, paru à l'automne 2019, l'un des titres s'intitule "Éidarri". Si on lit « Éïdarri » à l’envers, ça donne « irradié », chanson et album de Jacques Higelin, parus en 1975. Izïa n’était pas née. Cela fait maintenant 10 ans qu’elle avance avec son seul prénom et sans patronyme, mais cela ne vaut pas reniement, au contraire. Jacques Higelin, son père, est présent tout au long de ce disque. Dans ses mots à elle ou, simplement, avec sa voix à lui. Il lui passe concrètement le relais. « Faut vous casser », dit-il. Elle le prend au mot, en y accolant "Sentiers", morceau afro-électro où elle met en scène des filles en cavale, qui courent pour leur liberté.

Certaines chansons dialoguent avec celles de son père et l’album se termine avec une évocation de son fils, sans mièvrerie ni pathos. Izïa est fille d’un artiste éclos avec Mai 68. Un demi-siècle plus tard, elle signe un texte intitulé "Sous les pavés" où elle chante : 

On voit la fin du monde passer sur des photos. On va tous y rester, alors autant que ce soit beau.

Cette fille solaire a 30 ans à peine. Donc de la fougue et une insouciance impossible, en même temps.

Izïa vient de publier un quatrième album et sa discographie compte déjà deux chapitres. Le premier était très rock et en anglais. Parfois, sa voix avait l’air de se débattre au milieu d’une bande-son où tout était à fond. Le second chapitre a commencé il y a quatre ans avec un disque intitulé La Vague. Izïa optait plutôt pour la pop et des textures électro. Sa voix trouve sa juste place dans Citadelle, album acoustique et électronique. Qu’elle ait de l’aplomb ou qu’elle vacille, Izïa vous empoigne sans forcer.

L’album d’Izïa s’intitule Citadelle et, même s’il est question de deuil, c’est un disque à ciel ouvert. Jeanne Added vient poser sa voix. Dominique A aussi, pour "Esseulés", un duo magnifique.

  • Légende du visuel principal: 'Citadelle', le quatrième album d'Izïa, a paru sur le label Barclay © Lou Escobar
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.