Pour clore cette première semaine de déconfinement, Rebecca Manzoni propose la rediffusion d'un épisode de Tubes N' Co dédié à un tube de The Supremes. Souriez, c'est vendredi.

The Supremes, le groupe composé de Diana Ross, Florence Ballard et Mary Wilson
The Supremes, le groupe composé de Diana Ross, Florence Ballard et Mary Wilson © Getty / Michael Ochs Archives

En 1966, le groupe The Supremes est composé de Diana Ross, Florence Ballard et Mary Wilson : trois filles en robe de soirée, avec perruques "choucroute" ultra-laquées, œil de biche et faux-cils.

1966 : le groupe enregistre une chanson écrite et composée par le trio d'auteurs-compositeurs Holland-Dozier-Holland. Avec "You Keep Me Hangin' On", le trio vedette de la Motown tient un nouveau tube. 

The Supremes imposent une nouvelle image des chanteuses noires américaines. Jusqu’ici, l’industrie du disque avait entre autres construit l’image de la chanteuse noire dépressive. Billie Holiday en a fait les frais.

Si le chœur des Supremes rappelle le gospel, la voix lead de Diana Ross ne fait pas dans la puissance. Avec ses copines, elle n’est que sucre Diana….

La touche Supremes, ce sont des voix autant qu’un look. Mais au-delà de leur mise, The Supremes ne serait pas ce qu’elles sont sans un trio d’auteur compositeur : il s’agit des frères Brian et Eddie Holland et Lamont Dozier. Des musiciens qui emmènent la soul vers une musique pop rentre-dedans, avec caisse claire et tambourin qui brille. Plus ici, une guitare rythmique qui annonce la musique disco.

Cette chronique a eu lieu pour la première fois en direct le vendredi 26 décembre 2017.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.