Sur son propre label, Beating Drum, l'auteur-compositeur et interprète Piers Faccini a lancé une collection de mini-albums intitulée Hear My Voice, « Entends ma voix ». Après trois volumes dédiés à des voix venues d'ailleurs, c'est la sienne qu'il a choisi pour le quatrième EP de cette collection.

'Hear My Voice', nouvel EP de Piers Faccini, a paru sur son propre label, Beating Drum
'Hear My Voice', nouvel EP de Piers Faccini, a paru sur son propre label, Beating Drum © Mr Cup

En légende de cette photo, que Piers Faccini a postée sur son compte Instagram, il écrit : « Retour au boulot ! » Piers Faccini vit et enregistre dans les Cévennes, en pleine nature. Il y a fort à parier que ce décor, la lumière et l’espace, doivent jouer un rôle dans son écriture. Ses morceaux sont vastes, aérés. Mais, avec le voile sur sa voix, son vibrato serré, ils sont intimes aussi.

Hear My Voice, de Piers Faccini, disque de quatre chansons, paraît sur le label indépendant qu'il a fondé : Beating Drum. Au sein de cette maison qui fait le choix de la taille humaine, Piers Faccini a créé une collection, simplement intitulée Hear My Voice. On y trouve des voix entendues nulle part ailleurs, qui viennent de Naples, de Trinidad, de Nouvelle-Zélande ou, pour ce quatrième volume, sa voix à lui : Piers Faccini, Anglo-italien installé en France depuis le début des années 2000. 

Comme il est aussi peintre, Faccini dessine les pochettes des disques qu’il édite en vinyles. Tout ce soin d’artisan esthète, qu’il met à fabriquer des objets, raconte aussi son approche de la musique. Ses chansons sont faites des plus hautes ambitions : celle de la simplicité et de la minutie. Elles finissent par entrer dans votre quotidien. Plus on les écoute, plus on les vit, dans l’attente d’un moment précis : un silence, une vague de cordes... Et on admire la noblesse de leur modestie.

Il y a un orchestre de cordes sur la face A, des guitares et aucune percussion sur la face B, où Piers Faccini renoue avec son amour du blues et du folk qui nourrissait ses premiers albums. Ce parti pris d’éteindre toutes les machines est raccord avec les lieux où il choisit de jouer : des clairières, des églises, où il dit redécouvrir sa voix. Ce jeudi 16 janvier 2020, il est en concert à Roubaix et sera à l’église Saint-Jean de Montmartre, à Paris, les 23 et 24 janvier. Dans le recueillement, ses chansons ont l’air de ritournelles populaires qui viennent des temps anciens.

Pour aller plus loin

Hear My Voice de Piers Faccini, a paru sur le label Beating Drum Records. Tous les disques de cette collection Hear My Voice sont disponibles sur les plates-formes d’écoute.

Piers Faccini sera en concert à Paris, au Trianon, le 16 novembre 2020.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.