Nous en sommes en 1978, ce "ra" est une véritable révolution. Avec ce cri, Cloclo, qui jusque là chantait nos soucis de Français moyens, semble laisser place à Rahan, fils de Craon. En tous les cas, il en avait la blondeur... et la bestialité !

Claude François et les Claudettes dans les studios de la TSR en 1976
Claude François et les Claudettes dans les studios de la TSR en 1976 © Getty / Erling MANDELMANN /Gamma-Rapho

Avec cette chanson, Claude François évoque ses origines. La musique d'Alexandie, Alexandra est largement inspirée du titre Going Back to my roots.

Une onomatopée qui se situe dans une histoire d'abord, car elles sont nombreuses celles qui définissent une chanson, du "crac boum hue" de Jacques Dutronc au "pop pop pop" de NTM, puis des menaces "si tu ne me reviens pas"... Ces paroles, on les doit à Etienne Roda-Gil.

Tu écris des textes intelligents pour des gens qui ne les écoutent pas. Moi, je te propose d'écrire des textes idiots pour des gens qui vont venir les écouter !

Idiots, ces textes, vraiment ? 

Ce sont les chansons populaires qui nous font hurler des paroles que l'on ne comprend pas toujours, (avec en prime le risque d'une illusion auditive. Confession de Rebecca Manzoni : "j'ai toujours entendu "J'ai plus d'appétit... V'là le barracuda.")

La chanson retrace les origines égyptiennes de Claude François, et le 45 tour sort quelques jours après la mort du chanteur. 

Le reste à écouter...

Rediffusion de l'émission Les lumières du phare d'Alexandrie d'août 2015

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.